Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Faites la connaissance de trois personnes incroyables qui ont survécu au cyclone Pam

Lorsque le cyclone Pam s’est abattu sur Vanuatu, nous avons vu la force destructrice des vagues et des vents violents. Nous avons entendu parler des 82 000 enfants dont la vie a été bouleversée sur 22 îles. Nous avons aussi été témoins de gestes remplis de courage et de générosité.

Sur le terrain, notre équipe côtoie les personnes qui ont survécu. Ces enfants et leur famille ont courageusement repris leur vie en main, grâce à l’aide de bienfaitrices et de bienfaiteurs de l’UNICEF du monde entier.

Voici quelques visages que nous n’oublierons jamais, des visages émus par votre compassion et votre bonté.

Nous vous présentons Liza et bébé Jeremiah.

Nous vous présentons Liza et bébé Jeremiah

Liza était enceinte de huit mois lorsqu’elle a ressenti les premières contractions pendant le passage du cyclone Pam. Après 48 heures de travail, elle a donné naissance à un petit garçon nommé Jeremiah et a appris que leurs difficultés ne faisaient que commencer.

Jeremiah a vécu les premiers jours de sa vie dans des conditions terribles et sans eau potable, tandis que Liza se demandait comment elle parviendrait à prendre bien soin de son bébé. Notre équipe s’est rapidement employée à soutenir le gouvernement afin de procurer de l’eau potable, ainsi que des produits et des articles d’hygiène à 7 000 personnes, dont Liza et Jeremiah. Pour bébé Jeremiah, cela a signifié un meilleur départ dans la vie grâce à des conditions plus saines.

« J’étais si soulagée lorsqu’ils nous ont apporté de l’eau. Je vais en boire », a affirmé Liza, qui a ainsi pu continuer d’allaiter le jeune Jeremiah et le garder bien nourri. « Je pourrai aussi laver mon bébé dans de l’eau potable. Je suis tellement reconnaissante, car sans cet approvisionnement, nous n’aurions pas eu d’eau du tout. »

Nous vous présentons Nathan et sa mère, Touliu.

Nous vous présentons Nathan

Nathan, âgé de quatre ans, a été très courageux lorsqu’il a reçu son vaccin contre la rougeole, un vaccin essentiel à sa survie. Après quelques larmes, il est rapidement redevenu curieux et sociable. Nathan n’a sans doute pas mesuré l’importance de son vaccin, contrairement à sa mère Touliu, qui savait que les enfants sont particulièrement exposés aux maladies lors d’une situation d’urgence.

Touliu était pensive en se rappelant la tempête. « Notre maison se trouve au bord de l’eau, à l’entrée du port de Port Vila. Nous nous inquiétions de sa solidité, alors nous avons amené nos enfants dans ce petit dispensaire. Ils se sont réfugiés ici avec cinq autres familles, et mon mari et moi sommes restés à la maison. C’est la pire tempête que j’ai connue. Les enfants étaient effrayés, et mon plus jeune, Nathan, a maintenant peur du vent et du noir. »

Tout comme Touliu sera là pour Nathan lorsqu’il fera noir, nous serons là pour lui en ces moments sombres. Afin de minimiser les risques pour les enfants, l’UNICEF a rapidement apporté son aide au gouvernement afin de vacciner et protéger plus de 17 000 enfants comme Nathan.

Voici Damasen

Nous vous présentons Damasen

Le cyclone Pam a totalement bouleversé la vie de Damasen, âgé de 11 ans. « Nous n’avions nulle part où dormir, nulle part où cuisiner. Je suis allé voir l’école, et elle avait disparu. Je me suis senti mal », raconte-t-il.

Après un événement aussi bouleversant que le cyclone Pam, il est important de ramener dès que possible les enfants à l’école et au jeu afin de les aider à se rétablir sur le plan psychologique. Malheureusement, beaucoup des écoles de Vanuatu ont été lourdement endommagées, et il faudra des mois pour les reconstruire. Heureusement, grâce au soutien et aux fournitures de l’UNICEF (celles-ci allant de tentes jusqu’aux Écoles en boîte et aux sacs à dos), les élèves comme Damasen ont maintenant repris les cours.

Aujourd’hui, Damasen a la possibilité de jouer à nouveau avec ses amis et de laisser le cyclone Pam derrière lui. Nous espérons donner très bientôt cette possibilité à 10 000 autres enfants.

Aidez des enfants comme Jeremiah, Nathan et Damasen en faisant un don à notre fonds d’urgence.

Catégories :
Mots-clés populaires :
Région géographique :