Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Les conditions hivernales font de nombreuses victimes au sein des familles réfugiées syriennes

Par David Youngmeyer, camp de ZAATARI – Le froid rend les conditions de vie de plus en plus difficiles pour les dizaines de milliers de Syriennes et de Syriens qui sont réfugiés au camp de Zaatari, dans le nord de la Jordanie.

Mariam, son mari, leurs sept enfants âgés de 10 mois à 16 ans et une grand-mère se blottissent dans leur tente, essayant de se protéger du froid et de la pluie. Un vent incessant secoue continuellement la tente, et rien ne peut empêcher le sable et la poussière de s’y infiltrer.

Mariam dit que ses enfants sont tombés malades en raison de la température froide. Son bébé âgé de dix mois, Abdullah, a eu une crise d’asthme et a également souffert de déshydratation; il a dû être emmené dans un hôpital, à Mafraq. « Il y est resté pendant deux semaines, mais nous avons dû revenir au camp pour que je puisse m’occuper de nos autres enfants », explique Mariam, qui a reçu des vêtements à l’hôpital.

Abdullah, 10 months old, is frequently ill.
Abdullah, âgé de dix mois, est fréquemment malade. Au camp de réfugiés de Zaatari, l’hiver rend la vie plus difficile pour lui et pour ses six frères et sœurs.

Maintenant de retour au camp, Abdullah a le rhume. Son frère âgé de 14 ans, Ammar, est lui aussi atteint d’asthme; il est traité sur place, dans un centre de santé. Mariam explique que plusieurs de ses enfants ont la diarrhée et souffrent de déshydratation. Selon elle, le problème est attribuable au manque d’eau chaude pour les bains, mais aussi au besoin criant d’avoir davantage de vêtements d’hiver et d’aliments dont peuvent bénéficier les enfants.

La famille a fui la Syrie il y a quatre mois, afin d’échapper au conflit qui sévissait près de chez elle, à Deraa; elle vit au camp de réfugiés de Zaatari depuis son arrivée en Jordanie. La sœur de Mariam, qui est enceinte de six mois, a elle aussi fui la Syrie avec ses cinq enfants. Ils n’ont apporté que des vêtements d’été.

Mariam affirme que la situation s’est améliorée depuis qu’ils ont reçu des couvertures et un radiateur, mais précise qu’à la tombée de la nuit, la température chute sous le point de congélation.

Les familles comme celle de Mariam ont besoin de votre aide de toute urgence. Faites un don dès maintenant.

Depuis la rédaction de cet article, l’UNICEF a distribué 1 400 ensembles de vêtements chauds pour bébés, et 900 autres sont à la disposition des nouveaux arrivants. L’UNICEF prépare également des tentes d’hiver chauffées en guise d’écoles et pour remplacer les actuelles tentes d’été des centres de protection de l’enfant qui sont établis au camp. Des travaux sont en cours afin de fournir de l’eau chaude pour les douches et les bains.

Catégories :
Mots-clés populaires :
Région géographique :