Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Un nouveau rapport se penche sur l’égalité des possibilités qu’ont les enfants dans un monde rempli d’injustice

Tous les enfants ont-ils des possibilités égales dans la vie?

La plupart d’entre nous croyons en la justice et en l’équité. Nous cherchons à créer nos propres possibilités et nous croyons que si nous étudions et travaillons assez fort, nous aurons le pouvoir de façonner nos vies.

Ce n’est toutefois pas le cas pour des millions de personnes dans le monde, particulièrement pour les enfants.   

Un constat indéniable s’impose : pour des millions d’enfants partout dans le monde, le monde n’est pas juste. Ils sont défavorisés et vulnérables, parfois de façon tragique, par le seul fait de vivre dans un pays en particulier, dans une communauté en particulier, d`être un garçon ou une fille, ou d’être nés dans certaines circonstances.

Le nouveau rapport de l’UNICEF, intitulé La situation des enfants dans le monde 2016 : l’égalité des chances pour tous les enfants, ne craint pas de dénoncer cette implacable réalité. Au cours des dernières décennies, d’énormes progrès ont été accomplis en matière de survie de l’enfant et de réduction de la pauvreté, mais nous constatons qu’un trop grand nombre d’enfants sont laissés pour compte.

Trop d’inégalités, de préjudices et de dangers menacent non seulement les enfants, mais aussi la stabilité des sociétés et la sécurité des nations dans le monde entier.

En premier lieu, qu’entendons-nous par équité?

Pour nous, « l’équité » fait référence à l’égalité des chances en matière de survie, de développement et de plein épanouissement pour tous les enfants. Fondamentalement, il s’agit de justice et de possibilités : une chance équitable pour chaque enfant.

L’inégalité se produit lorsque certains enfants sont privés de leurs droits fondamentaux et des possibilités qui s’offrent aux autres jeunes et qui sont garantis par la Convention relative aux droits de l’enfant. Ces inégalités sont souvent dues à des facteurs culturels, économiques et systémiques complexes et profondément enracinés, qui façonnent les sociétés et le statut socio-économique. Ces facteurs déterminent une série de résultats, notamment le bien-être, la survie, le niveau de pauvreté et l’éducation des enfants.

La bonne nouvelle : des progrès ont été accomplis à l’échelle mondiale

Le rapport démontre que d’énormes progrès ont été réalisés pour réduire la mortalité chez les enfants, assurer leur scolarisation et sortir des millions de personnes de la pauvreté : le nombre de personnes vivant dans une pauvreté extrême à l’échelle mondiale a en effet presque diminué de moitié dans les années 1990. Toutefois, ces progrès n’ont été ni réguliers ni égaux.

La mauvaise nouvelle : les inégalités constituent une menace pour l’avenir de la planète

« Les enfants du monde entier se tournent vers nous pour bâtir des sociétés où ils peuvent survivre et s’épanouir, pour devenir la prochaine génération de membres productifs de la société et y contribuer. De la Syrie et de la Jordanie jusqu’en Slovénie et en Tanzanie, j’ai rencontré cette année d’innombrables enfants qui luttent pour surmonter leur situation relative aux inégalités. Mais j’ai aussi constaté ce qu’il se produit lorsque nous investissons dans leur éducation, leur santé et leur protection. Lorsque les droits des enfants sont prioritaires, et lorsque ces derniers peuvent réaliser pleinement leur potentiel, il n’y a aucune limite à ce qu’ils peuvent et à ce que l’humanité peut accomplir. »

Nous ne pouvons pas fermer les yeux. Nous ne pouvons pas refuser d’agir.

Avant même leur premier souffle, les possibilités offertes aux enfants pauvres et marginalisés sont souvent marquées par des inégalités. Chaque enfant a le droit de bénéficier d’une bonne santé. Investir dans la santé contribue à assurer à chaque enfant un bon départ dans la vie.

Les injustices et la discrimination à l’égard de leur communauté et de leur famille déterminent dans une grande mesure si les enfants auront la possibilité de s’instruire et de gagner décemment leur vie plus tard. Investir dans l’éducation contribue à égaliser les chances.

Le lieu où vit un enfant ne doit pas influer sur son droit à la survie. Il est temps de briser le cycle intergénérationnel de la pauvreté et de donner aux enfants des milieux défavorisés les outils et les ressources qui leur permettront d’améliorer non seulement leur vie, mais aussi celle de leur communauté et celle de leur pays.

Les conflits, les crises et les catastrophes climatiques aggravent les privations auxquelles sont confrontées les enfants et réduisent leur potentiel. Quand nous venons en aide à ces enfants, nous les aidons à survivre et à soigner leur cœur et leur esprit. Un jour, ils seront capables de rebâtir leur pays.

Pour un monde juste

Derrière chacune de ces statistiques se cache un enfant et une famille qui veut offrir à son enfant la meilleure vie possible. Ces enfants NE sont PAS condamnés à vivre dans le désespoir.

Voici trois façons de leur venir en aide :

  1. Utilisez le mot-clic #FightUnfair sur les médias sociaux.
  2. Lisez et partagez le rapport La situation des enfants dans le monde 2016 de l’UNICEF.
  3. Faites un don afin de promouvoir l’égalité des chances pour tous les enfants.

La mise en œuvre de politiques et de programmes, la définition des priorités en matière de dépenses publiques ainsi que la volonté politique sont également d’une importance capitale.

Nous vous laissons avec une autre vérité : les inégalités ne sont pas inévitables. Elles ne sont que le résultat d’un choix. Ensemble, nous pouvons offrir une chance à chaque enfant.