Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

INNOVATIONS

Les écoles mobiles mettent l’éducation à la portée des enfants nomades

L’UNICEF est constamment à la recherche de moyens innovateurs pour offrir l’accès à l’éducation à chaque enfant, peu importe les circonstances. L’organisme sait que la diversité mondiale ne peut être respectée en utilisant une seule solution finale et que les programmes éducatifs n’ont aucune possibilité de réussir en version uniformisée. Notre initiative des écoles mobiles illustre notre façon de travailler au sein des communautés locales, en vue d’offrir un accès à une éducation axée sur l’enfant et respectueuse de la culture de tout un chacun. Les besoins de l’enfant demeurent toujours au cœur de tout ce que nous entreprenons.

Pour les enfants nomades du Turkana, pouvoir compter sur un endroit sécuritaire et stable, comme une maison, constitue une réalité qu’ils ne connaîtront jamais. Vivant dans la corne nord-ouest du Kenya, une région aride, les bergers turkanas forment un groupe ethnique vivant depuis des siècles dans la vallée du Rift. Habitués à une sécheresse récurrente, ils doivent depuis toujours lutter pour leur survie en guidant leurs animaux d’une zone à l’autre dans la région, à la recherche de précieuses sources d’eau et de végétation.

Les familles étant constamment en déplacement afin de prévenir la malnutrition et les maladies, les enfants ne peuvent pas s’appuyer sur une stabilité et une routine qui sont nécessaires pour qu’ils puissent se sentir chez eux. Ce style de vie compromet également leur droit fondamental à l’éducation en raison de l’absence d’un habitat fixe, qui permettrait aux enfants d’aller régulièrement à l’école. Les statistiques parlent d’elles-mêmes : après une récente sécheresse, la fréquentation de l’école locale est passée de 200 élèves en 2010 à 156, en 2011. La sévère pénurie d’eau entraînant une diminution de la sécurité alimentaire locale a fait en sorte que les parents n’avaient d’autre choix que de retirer leurs enfants de l’école et de se déplacer vers des régions moins touchées par la terrible sécheresse.

Afin d’aider les enfants du Turkana à recevoir une éducation, l’UNICEF collabore avec le gouvernement du Kenya à la mise en œuvre d’un programme innovateur d’écoles mobiles. Près de Nasiger, au Kenya, l’initiative a donné naissance à l’école mobile Kalokutanyane. Elle est dirigée par Christine, une sympathique enseignante âgée de 35 ans du ministère de l’Éducation de la vallée du Rift, qui se déplace avec les enfants; ce travail l’a transformée en nomade elle aussi. Elle enseigne la maternelle et la première année. Ce type de projet illustre à merveille l’initiative de l’UNICEF des écoles amies des enfants. Dotées du matériel pédagogique de base, comme des manuels, ces écoles mettent l’accent sur la lecture et l’écriture en plus de créer un environnement d’apprentissage sécuritaire et non sexiste.

En travaillant avec des peuples comme les Turkanas et en créant des initiatives éducatives qui complètent et appuient leur style de vie traditionnel nomade, l’UNICEF accomplit des avancées importantes dans la réalisation des six objectifs de l’initiative Éducation pour tous (EPT) qui vise à accroître de façon significative l’accessibilité à une éducation de base pour tous les enfants, d’ici 2015.

La politique d’éducation des enfants nomades appuyée par l’UNICEF, ainsi que des programmes d’extension innovateurs comme les écoles mobiles, démontrent que l’UNICEF ne ménage aucun effort vers le droit universel à l’éducation pour tous les enfants.