Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

À l’approche du cyclone Mahasen, l’UNICEF se prépare à apporter une aide au Myanmar

2013-05-16

Montréal, le 15 mai 2013 – Alors que le cyclone Mahasen menace de frapper les communautés de l’État de Rakhine, où vivent des milliers de personnes déplacées, l’UNICEF se tient prêt à apporter une aide au gouvernement du Myanmar, afin de répondre aux besoins humanitaires de la population.

En raison du conflit entre les communautés et du déplacement de la population, les conditions de vie dans l’État de Rakhine sont déjà très précaires. S’il frappe durement le continent, le cyclone risque d’aggraver la situation.

Cependant, même si le cyclone ne frappe pas directement la région, les fortes précipitations et les inondations susceptibles de l’accompagner risquent de provoquer une détérioration des systèmes d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement, en plus d’accroître les risques en matière de santé, qui menacent particulièrement les enfants.

L’UNICEF travaille, avec d’autres organismes des Nations Unies, en étroite collaboration avec le gouvernement du Myanmar afin de faire en sorte que la population de la région soit transférée dans des zones moins dangereuses et qu’il y ait des fournitures en quantité suffisante dans les entrepôts pour répondre aux besoins.

Au cours des deux derniers jours, l’UNICEF a renforcé ses capacités en matière de ressources humaines et a envoyé du personnel supplémentaire à Sittwe, la capitale de l’État de Rakhine.

« L’UNICEF, de même que d’autres organismes des Nations Unies et organisations non gouvernementales internationales, est présent sur le terrain à Sittwe, en particulier dans le nord de l’État de Rakhine. L’organisme veille au déploiement des capacités en matière d’approvisionnement, de distribution de fournitures et de personnel, et fait le point sur les différents mécanismes d’intervention », a déclaré monsieur Bertrand Bainvel, le représentant de l’UNICEF au Myanmar.

L’UNICEF soutient pleinement l’engagement pris par le président Thein Sein et le gouvernement du Myanmar : mettre en œuvre des mesures de préparation aux situations d’urgence ainsi que des opérations de secours sans aucune discrimination raciale ou religieuse, et accorder la priorité absolue à la protection des vies humaines.

Lors d’une conférence de presse, le gouvernement a indiqué les mesures prises pour déplacer les populations vulnérables et faire en sorte qu’elles soient en sécurité, ainsi que les mesures d’intervention prévues en collaboration avec les communautés. Le gouvernement a fait appel à la coopération et aux contributions de la communauté internationale pour répondre à la situation d’urgence.

Conjointement avec d’autres organismes d’aide humanitaire internationaux, l’UNICEF exhorte le gouvernement à garantir la transparence, à rendre compte de ses actions, à maintenir les voies de communication ouvertes et régulières, à veiller à la coordination des opérations et à rapidement mettre en œuvre toutes les mesures de secours d’urgence.

« Il est important que toutes les communautés vulnérables puissent être avec équité et conformément aux principes humanitaires. Le passage du cyclone peut aggraver la vulnérabilité des personnes déplacées, mais c’est aussi dans de telles circonstances que les divisions à caractère religieux et ethnique peuvent être transcendées et que la solidarité envers les plus vulnérables, en particulier les enfants, peut favoriser le rapprochement. Nous ne devons pas laisser passer cette possibilité », a ajouté monsieur Bainvel.

L’UNICEF examine également les moyens de renforcer les mesures de préparation aux situations d’urgence dans d’autres régions du pays, dont l’État de Chin, la région de Mandalay et l’État Kachin, où des vents violents et de fortes précipitations risquent d’aggraver la situation des communautés vulnérables.

L’UNICEF lance également un appel pour renforcer le soutien financier, en particulier dans le domaine de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène (WASH), et souligne que des appels lancés précédemment ont donné des résultats insatisfaisants pour mener à bien de telles opérations de secours essentielles à la survie.

-30-

À PROPOS DE L’UNICEF

L’UNICEF a sauvé la vie d’un plus grand nombre d’enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d’urgence, donnons accès à de l’eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu’un accès à l’éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l’UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n’importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu’il soit! 

Renseignements:

Stefanie Carmichael, Spécialiste des communications, (416) 482-6552 poste 8866, scarmichael@unicef.ca