Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Angélique Kidjo lance un appel au don à la suite du séisme en Haïti

2010-01-14

NEW YORK, États-Unis, 15 janvier 2010 - L'Ambassadrice itinérante de l'UNICEF, Angélique Kidjo, a ajouté sa voix à l'appel mondial au don  pour apporter d'urgence une aide vitale aux enfants d'Haïti et à leurs familles. Angélique Kidjo a pris sur le temps de sa tournée de concerts européens pour enregistrer à Paris cette semaine un appel de fonds.

Angélique Kidjo qui s'était rendue en Haïti en septembre 2009, dans une période de relative normalité, a pu juger par elle-même  combien les conditions de vie des enfants et des femmes étaient déplorables. « Je pouvais alors à peine imaginer que la situation puisse encore s'aggraver. Et maintenant ... un séisme, » a-t-elle expliqué cette semaine.

Dans son message vidéo Angélique Kidjo fait appel à la générosité des donateurs pour que l'UNICEF puisse aider les enfants d'Haïti. « En tant qu'Ambassadrice itinérante de l'UNICEF, j'ai besoin que me rejoigniez. Votre don à l'UNICEF est d'une importance vitale pour les innombrables victimes du séisme. »

 

Trouver des financements de toute urgence
L'UNICEF est présent en Haïti depuis des années, mais il clair cette fois que jamais les besoins en aide d'urgence  n'ont été aussi grands. Quelle que soit l'urgence, les enfants sont les plus vulnérables ; près de la moitié des 10 millions d'Haïtiens ont moins de 18 ans.

L'UNICEF a déjà débloqué plusieurs millions de dollars pour les actions d'urgence, en provenance de plusieurs fonds d'urgence. Mais bien plus de ressources financières seront nécssaires pour couvrir les besoins urgents en fournitures médicales et de santé de base, en abris temporaires, en eau potable, et en fournitures pour l'hygiène et l'assainissement.

Une autre Ambassadrice itinérante de l'UNICEF, Mia Farrow, a également pris une part active à la sensibilisation de l'opinion, en participant à un appel de fonds dans les pages CNN consacrées aux suites du tremblement de terre.

« Dans n'importe quel désastre, les enfants sont les plus vulnérables » a écrit Mia Farrow. « Ils risquent d'être séparés de leurs familles et risquent beaucoup plus d'être blessés, d'être victimes de maladie, de malnutrition et de toutes formes d'exploitation et d'abus. Dans un  un désastre de cette envergure, il est probable que ces menaces seront particulièrement graves pour les enfants d'Haïti. »

Renseignements:

Stefanie Carmichael, Spécialiste des communications, (416) 482-6552 poste 8866, scarmichael@unicef.ca