Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

APPEL D’URGENCE : Réponse au Typhon Haiyan

2013-11-08

Toronto, le 8 novembre 2013 - L’UNICEF lance un appel de fonds pour permettre de répondre au typhon Haiyan, le plus violent de l’année à l’échelle mondiale. Le typhon Haiyan a frappé Guiuan, sur l’île de Samar, aux Philippines, le 8 novembre, à 4 h 30, avec des vents de 235 kilomètres à l’heure et des rafales à 275 kilomètres à l’heure. Il s’agit du 24e cyclone tropical à toucher les Philippines en 2013.

Les conséquences sont lourdes, car la tempête a balayé une série d’îles situées dans le centre des Philippines. Des dommages importants aux infrastructures, des inondations attribuables aux marées de tempête et au moins trois décès ont été rapportés.

L’UNICEF suit la situation de près et dispose de fournitures déjà en place afin de répondre rapidement aux besoins des enfants en matière d’alimentation; d’eau potable, d’assainissement et d’hygiène; d’éducation et de protection. Une équipe est prête à être déployée pour déterminer les besoins des enfants vulnérables, en collaboration avec le gouvernement, les agences des Nations Unies et les ONG partenaires déjà sur le terrain.

Le gouvernement philippin s’est préparé plusieurs jours avant l’arrivée du typhon et a mobilisé ses effectifs et ses ressources afin de mettre en sécurité les personnes vivant dans les régions côtières et dans les zones en faible altitude. Les milliers de personnes qui ont perdu leur maison, qui ont été déplacées à cause du tremblement de terre d’une magnitude de 7,2 qui a frappé la province de Bohol à la mi-octobre, et qui vivaient dans des tentes ont également été évacuées par les autorités locales. Nous félicitons le gouvernement d’avoir pris de telles mesures afin d’assurer la sécurité de la population lors du passage de ce violent typhon.

Il devient de plus en plus difficile pour l’UNICEF d’apporter une aide, car l’organisme intervient dans trois situations d’urgence consécutives en l’espace de deux mois, soit le conflit armé à Zamboanga qui a éclaté le 9 septembre, le séisme d’une magnitude de 7,2 à Bohol qui a frappé le 15 octobre, et maintenant le super-typhon Haiyan qui a frappé le 8 novembre.

Pour obtenir des mises à jour sur la situation, veuillez consulter le www.unicef.ca

-30-

À PROPOS DE L’UNICEF

L’UNICEF a sauvé la vie d’un plus grand nombre d’enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d’urgence, donnons accès à de l’eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu’un accès à l’éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l’UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n’importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu’il soit.

Renseignements:

Stefanie Carmichael, Spécialiste des communications, (416) 482-6552 poste 8866, scarmichael@unicef.ca