Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

DÉCLARATION DE MARGARET CHAN, LA DIRECTRICE GÉNÉRALE DE L’OMS, ET D’ANTHONY LAKE, LE DIRECTEUR GÉNÉRAL DE L’UNICEF, CONCERNANT LES ATTAQUES PERPÉTRÉES EN SYRIE CONTRE DU PERSONNEL MÉDICAL ET UN HÔPITAL

2016-04-29

GENEVA/NEW YORK/TORONTO, le 29 avril 2016 – Nous joignons notre voix à tous ceux et celles qui expriment leur indignation devant l’attaque perpétrée contre l’hôpital Al Quds, à Alep. Deux médecins, dont l’un des seuls pédiatres qui restent dans la ville, trois ambulanciers et de nombreux patients et patientes, dont des enfants, comptent parmi les personnes tuées.

Nous sommes outrés de la fréquence alarmante des attaques en Syrie contre des travailleurs et travailleuses de la santé et des centres médicaux. Ces incidents s’inscrivent dans le cadre d’une escalade de la violence, en particulier dans les régions situées dans le nord du pays.

Il y a quelques jours, un tir de mortier a tué un gynécologue qui rentrait chez lui après avoir soigné des civils blessés dans une clinique soutenue par l’UNICEF à Alep.

Ces attaques nous rappellent les énormes difficultés et les dangers auxquels les travailleuses et les travailleurs de la santé font face chaque jour. Ces personnes méritent plus que notre admiration : elles méritent une plus grande protection.

Les attaques à leur endroit et contre les établissements de santé, de même que le refus de services, de fournitures et de matériel médicaux partout en Syrie ne constituent pas seulement une violation flagrante du droit international humanitaire, mais privent aussi les familles et les communautés des soins de santé essentiels lorsqu’elles en ont le plus besoin.

L’UNICEF et l’OMS demandent à toutes les parties au conflit de mettre fin à toutes les attaques contre les établissements de santé, le personnel médical et les ambulances, et de permettre la prestation de services de santé aux nombreux civils innocents qui en ont désespérément besoin. La vie de milliers de personnes est en danger.

- 30 -

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF a sauvé la vie d’un plus grand nombre d’enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d’urgence, donnons accès à de l’eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu’un accès à l’éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l’UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n’importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu’il soit.

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de l’UNICEF, visitez le unicef.ca.

Suivez-nous sur Twitter et sur Facebook ou visitez le unicef.ca pour obtenir des mises à jour.

Renseignements:

Stefanie Carmichael, Spécialiste des communications, (416) 482-6552 poste 8866, scarmichael@unicef.ca