Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Déclaration de la directrice générale de l’UNICEF Ann M. Veneman à l’occasion de la Journée internationale de la femme

2010-03-07

Donner la priorité aux adolescentes

NEW YORK, le 8 mars 2010
– « La semaine dernière, j'ai visité un centre de l'UNICEF au Guatemala qui abrite des filles, certaines âgées d’à peine 13 ans, que l’on a sauvées de maisons closes. Leurs souffrances sont tout simplement inimaginables : des situations horribles de viols, de prostitution, de torture et d’innocence perdue.

Avec l'aide de l'UNICEF et de ses partenaires, un bon nombre de ces jeunes filles ont désormais la possibilité de se rétablir et de construire un meilleur avenir grâce à l’éducation et aux soins qu’on leur prodigue. Bien que ces filles aient été sauvées, beaucoup d'autres, malheureusement, restent prisonnières d’un monde clandestin et violent.
Des histoires comme celles-ci ne sont pas rares dans de nombreuses autres régions du monde et elles rappellent le travail qu’il reste à faire pour mieux protéger ces jeunes filles et ces femmes.

Des millions d’adolescentes vivent dans la pauvreté, victimes de la discrimination et de l'inégalité entre les sexes, soumises à la violence, aux sévices et à l'exploitation. Il en résulte non seulement la souffrance des filles elles-mêmes, mais aussi la poursuite d’un engrenage d’oppression et de violence.

Si l’on a progressé vers l'égalité des droits et l'accès des femmes et des filles dans des domaines comme la santé et l'éducation de base, les adolescentes sont trop souvent tenues à l’écart de ces avancées. Les investissements dans l'éducation et la santé revêtent une importance capitale, mais il faut également promulguer des lois et des sanctions beaucoup plus sévères et poursuivre en justice les auteurs de ces actes de violence.

L'éducation représente l’une des clés d’une vie prometteuse pour les filles, leur famille et leur communauté. Des études d'experts estiment que chaque année d’éducation secondaire d’une fille se traduit par une augmentation de revenu de plus de 15 pour cent. Des filles plus instruites ont de meilleures perspectives d'emploi et de santé et, une fois adultes, elles transmettront ces avantages à leurs enfants.

Il existe un lien étroit entre le niveau d'éducation qu'un pays offre à ses filles et la vigueur de son économie. Mais surtout, l'éducation donne aux femmes les moyens de se prendre en charge et leur permet de mieux se faire entendre dans la société.

Alors que nous célébrons la Journée internationale de la femme ce 8 mars, la communauté internationale, de concert avec les gouvernements du monde entier, doit travailler plus énergiquement pour que chaque fille ait droit à une enfance qui lui donne l'occasion de réaliser son plein potentiel. »

Renseignements:

Stefanie Carmichael, Spécialiste des communications, (416) 482-6552 poste 8866, scarmichael@unicef.ca