Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Déclaration de la directrice générale de l’UNICEF Ann M. Veneman concernant la situation au Sri Lanka

2009-05-18

NEW YORK, le 19 mai 2009 - « On rapporte que l’accès à certains camps pour personnes déplacées au Sri Lanka devient limité. Le plein et libre accès des secours humanitaires doit être garanti pour que les enfants et les femmes puissent recevoir l’aide dont ils ont désespérément besoin. »

« Des personnes malades, souffrant de malnutrition et présentant parfois des blessures de guerre négligées arrivent dans les camps. Selon les estimations de cette fin de semaine, c’est plus de 250 000 personnes déplacées qui se seront rendues dans les camps depuis la fin du mois d’avril. Cet afflux massif de personnes touchées par le conflit et les privations augmentera encore les risques en matière de santé, d’hygiène et d’alimentation en eau potable dans les camps pour personnes déplacées. »

« L’UNICEF est déterminé à œuvrer avec ses partenaires afin de procurer aux personnes déplacées de l’eau, des produits d’hygiène essentiels, de la nourriture, des soins de santé maternelle et juvénile, une éducation et de la protection. »

« Les besoins en eau et en hygiène sont critiques. L’UNICEF et ses partenaires fournissent chaque jour des millions de litres d’eau et construisent rapidement des latrines et des installations sanitaires. Des centres d’alimentation pour les enfants souffrant de malnutrition sont également établis, un soutien est apporté aux hôpitaux afin de répondre aux besoins des femmes et des enfants, et nous nous employons constamment à procurer des soins et une réhabilitation aux enfants qui ont été recrutés par les groupes armés. »

« Des trousses d’hygiène, des trousses médicales d’urgence, des casseroles, des comprimés de purification de l’eau, du matériel pédagogique, des trousses récréatives et des tentes-écoles temporaires permettant aux enfants de poursuivre leur éducation sont également fournis, et l’UNICEF apporte un soutien psychosocial et contribue à l’identification des enfants séparés et non accompagnés. »

Renseignements:

Karine Morin, Spécialiste des communications, (514) 288-5134 poste 8425, kmorin@unicef.ca