Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Déclaration du Directeur général de l’UNICEF, Anthony Lake, sur la situation de crise des enfants au Sahel

2011-12-22

NEW YORK, 22 décembre 2011 – « Environ un million de jeunes enfants de la région du Sahel, en Afrique de l’Ouest et centrale, risquent de souffrir de malnutrition sévère en 2012 si la communauté internationale n’intervient pas.

« Cette crise qui affecte les enfants touche huit pays de la bande du Sahel. Du fait des précipitations insuffisantes et des mauvaises récoltes, la ‘période de soudure’ – pendant laquelle les réserves provenant des dernières récoltes s’épuisent – pourrait commencer dans certains pays dès mars et non en juin comme d’habitude.

« Toute réduction de la quantité et de la qualité nutritionnelle de l’alimentation d’une famille se répercute sur les enfants, notamment les plus jeunes. Un nombre important d’enfants du Sahel souffre déjà de malnutrition, ce qui les rend d’autant plus vulnérables. Et l’on a déjà noté l’apparition de poches de malnutrition sévère dépassant le seuil d’urgence.

« Les aliments thérapeutiques prêts à l’emploi spécialement conçus pour ce genre de situation constituent le meilleur moyen de traiter la malnutrition sévère aiguë parmi les enfants de moins de cinq ans et de leur donner une chance de survivre et de se rétablir. La plus grande difficulté à surmonter consiste à fournir aux enfants ces aliments essentiels en quantité suffisante, à mesure que la demande augmentera dans les mois à venir.

« Pour éviter qu’une situation d’urgence de vaste envergure se déclare au Sahel, l’UNICEF et ses partenaires doivent commencer dès maintenant à acheminer dans cette région les vivres nécessaires, avant qu’il ne soit trop tard.

« En 2010, la mobilisation des donateurs, la générosité du public et le travail sans relâche des agents humanitaires ont permis d’éviter une catastrophe au Sahel. En unissant nos efforts, nous pouvons de nouveau y parvenir. Mais nous devons nous mettre au travail dès aujourd’hui, car la région est grande, le défi considérable et les possibilités d’intervention se restreignent.

« Les enfants aujourd’hui en danger au Sahel ne sont pas de simples statistiques permettant d’évaluer l’ampleur d’une crise humanitaire potentielle. Ce sont des filles et des garçons en chair et en os, qui ont tous le droit de se maintenir en vie, de grandir et de contribuer à leur société. Nous ne saurions les abandonner. »

À propos de l’UNICEF
L’UNICEF est le chef de file mondial des organismes humanitaires et des agences de développement axés sur l’aide à l’enfance. Grâce à des programmes novateurs, ainsi qu’à la promotion et à la défense des droits de l’enfant, nous protégeons ces droits et sauvons la vie d’enfants dans pratiquement chaque pays du monde. Notre portée mondiale, notre influence sans égale sur les décideurs et nos divers partenariats nous permettent de contribuer largement à façonner un monde digne des enfants, où aucun d’entre eux ne mourrait de causes évitables. Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. Pour obtenir davantage de renseignements sur l’UNICEF, visitez le www.unicef.ca.

Renseignements:

Stefanie Carmichael, Spécialiste des communications, (416) 482-6552 poste 8866, scarmichael@unicef.ca