Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

L’UNICEF : Le J8 rencontre le G8

2009-07-14

MONTRÉAL, le 14 juillet 2009 - Le 9 juillet dernier, 14 jeunes venant des pays participant au G8 ont interpellé leurs leaders respectifs afin qu’ils se montrent fermes envers les pays qui ne respectent pas les engagements qui ont été pris en matière de changements climatiques et de qualité de l’éducation.

Pendant la rencontre, les jeunes délégués et déléguées du J8 ont présenté ces recommandations ainsi que d’autres devant les 14 leaders qui participaient au G8.

Ces jeunes ont été choisis par leurs pairs pour représenter le Junior 8 de l’UNICEF (J8). Au total, 54 jeunes déléguées et délégués âgés de 14 à 17 ans ont participé au somment. Une représentante ou un représentant de chaque pays membre et non membre du G8 (Afrique du Sud, Brésil, Chine, Egypte, Inde, Mexique) a été désigné pour s’adresser aux leaders et leur faire part de leurs recommandations afin que tous enfants bénéficient d’une éducation de base de qualité et se rendent à l’école en toute sécurité.

« Si je pouvais demander aux leaders mondiaux d’avoir une seule priorité pour aider les enfants, ce serait l’éducation, a déclaré Sanjukta Pangi, âgée de 16 ans. J’ai du lutter pour aller à l’école. Si je n’avais pas convaincu mon père de me laisser poursuivre l’école, je n’aurais pas participé à ce J8 ».

On a demandé aux leaders d’investir dans les énergies renouvelables et de signer un accord significatif à Copenhague lequel mettrait l’accent sur la participation active des jeunes dans les actions liées aux changements climatiques.

Pour faire face au problème de développement en Afrique, les jeunes délégués et déléguées ont proposé un « Engagement visant à mettre fin à la pauvreté » afin de soutenir de nouveaux projets. Ils ont également exprimé leur grande inquiétude concernant les répercussions de la crise financière sur leur vie.

« Nous n’avons pas créé cette crise, mais nous en serons les plus touchés et nous ne pouvons qu’en être indignés. Nous espérons que les leaders nous entendent et qu’ils agissent maintenant », a déclaré Emmanuella Louidsor, âgée de 17 ans.

Pour de plus amples renseignements sur le J8 2009 et pour consulter les déclarations de cette année et des années précédentes, visitez le www.j8summit.com.

Voici la liste des jeunes qui ont rencontré les leaders mondiaux :

– Afrique du Sud : Richmond Sajini, 15 ans
– Allemagne : Johanna Elter, 17 ans
– Brésil : Mayara Tavares, 17 ans
– Canada : Nigel Wodrich, 16 ans
– Chine : Li Mengyuan, 16 ans
– Egypte : Amira Shendy, 16 ans
– Etats-Unis : Emmanuella Louidsor, 17 ans
– France : Pauline Bossavie, 17 ans
– Inde : Sanjukta Pangi, 16 ans
– Italie : Camilla Grassi, 14 ans
– Japon : Moeko Fuji, 16 ans
– Mexique : Mario Alberto Martinez Fuentes, 17 ans
– Royaume-Uni : Mellika Myers, 16 ans
– Russie : Anzhelka Mikhailovna Asaeva, 17 ans

Le Sommet du J8 a pour objectif de faire en sorte que les leaders du G8, et ceux qui n’en font pas partie, tiennent compte de la voix des jeunes lors de prises de décisions qui les concernent. La session 2009 a été organisée en collaboration avec l’UNICEF, le Cabinet du Premier ministre, le bureau du sherpa, le ministère de la protection civile, le ministère de l’Intérieur et le service des pompiers les situations d’urgence publiques, la protection civile et le ministre de la jeunesse, le ministère de l’éducation et la ville de Rome. Les pompiers de l’Italie sont des ambassadeurs itinérants de l’UNICEF depuis plus de vingt ans. Ils ont accompagné les jeunes au cours du Sommet du J8.

À propos de l’UNICEF

Chef de file mondial des organismes d'aide à l'enfance, l'UNICEF s'emploie à sauver, à protéger et à améliorer la vie des filles et des garçons dans 156 pays et territoires. L'UNICEF soutient des programmes de santé et de nutrition pour les enfants, assure la promotion d'une éducation de base de qualité, protège les enfants contre la violence, l'exploitation et le sida, et est la principale source d'approvisionnement en vaccins des nations en développement. Fort de six décennies d'expérience sur le terrain, l’UNICEF sauve et rebâtit la vie des enfants en situation de conflit et de catastrophe naturelle. L’UNICEF est entièrement tributaire des contributions volontaires de particuliers, d'entreprises, de fondations, d’écoles, d’associations et de gouvernements.

Au Québec et pour les médias francophones du Canada :

Nancy Radford, Responsable des communications, UNICEF Québec, 514 288-5134 poste 8425/cell. : 514 232-4510, nradford@unicef.ca

Renseignements:

Stefanie Carmichael, Spécialiste des communications, (416) 482-6552 poste 8866, scarmichael@unicef.ca