Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

L’UNICEF : Les enfants sont confrontés à d’importantes pénuries d’eau à Bentiu, au Soudan du Sud

2014-04-24

Les combats de la semaine dernière doublent le nombre de personnes ayant trouvé refuge à la base des Nations Unies

JUBA, Soudan du Sud, le 22 avril 2014 – Selon ce qu’a annoncé l’UNICEF aujourd’hui, les dizaines de milliers de personnes qui ont fui les actes de violence ciblés à Bentiu, la semaine dernière, ne reçoivent qu’un litre d’eau potable par jour dans la base des Nations Unies, qui est terriblement surpeuplée.

L’UNICEF affirme que l’arrivée de plus de 10 000 personnes la semaine dernière, faisant ainsi passer la population du site de protection des civils de la mission des Nations Unies à près de 23 000 personnes, combinée à la poursuite du conflit et au début de la saison des pluies, exerce une pression incroyable sur les équipes d’intervention d’urgence.

« Ceux et celles qui ont survécu aux horribles actes de violence sont maintenant exposés au risque d’épidémie de maladies d’origine hydrique, qui peuvent être mortelles. Les enfants ont subi des violences indescriptibles; ils ne doivent pas continuer de souffrir dans un endroit qui devrait être un gage de sécurité », explique Jonathan Veitch, un représentant de l’UNICEF au Soudan du Sud.

Les camions qui transportent chaque jour de l’eau fraîche au camp font face à une situation précaire en matière de sécurité, et ils sont souvent coincés sur des routes rendues boueuses par les fortes pluies. Les pluies ont également provoqué l’effondrement de plusieurs latrines au camp, dont le nombre est maintenant réduit à une seule pour 350 personnes. Beaucoup de partenaires humanitaires de l’UNICEF ont quitté la région en raison de l’insécurité.

L’organisme a maintenu son personnel à Bentiu et répond rapidement aux besoins urgents, en forant de nouveaux puits pour l’eau et, aujourd’hui, en ayant acheminé par voie aérienne des pièces pour la construction de nouvelles latrines. L’UNICEF a toutefois déclaré que ses interventions demeurent entravées en raison du manque de fonds et d’accès.

L’UNICEF continue de faire appel à ceux et celles qui occupent des postes de décideurs et de direction, afin de garder les enfants hors de danger et de garantir un accès sécurisé pour le travail humanitaire.

Le conflit au Soudan du Sud a entraîné le déplacement de plus d’un million de personnes.

-30-

À PROPOS DE L’UNICEF

L’UNICEF a sauvé la vie d’un plus grand nombre d’enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d’urgence, donnons accès à de l’eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu’un accès à l’éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l’UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n’importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu’il soit.

Renseignements:

Stefanie Carmichael, Spécialiste des communications, (416) 482-6552 poste 8866, scarmichael@unicef.ca