Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Le Canada s’engage à jumeler les fonds recueillis par UNICEF Canada et Kiwanis pour vacciner les mères et éliminer une maladie mortelle chez les nouveau-nés

2015-02-25

Ce partenariat permettra d’éliminer le tétanos maternel et néonatal
au Tchad, au Kenya et au Soudan du Sud

OTTAWA, le 25 février 2015 – Le gouvernement canadien a annoncé aujourd’hui un financement pour éliminer le tétanos maternel et néonatal, et s’est engagé à jumeler chaque dollar recueilli par UNICEF Canada et Kiwanis Canada jusqu’à concurrence de 2,5 millions de dollars. Cet engagement fait du Canada le plus important gouvernement donateur du projet Eliminate, une initiative de l’UNICEF et de Kiwanis visant à éradiquer cette maladie mortelle à l’échelle mondiale.

« L’engagement du Canada dans la lutte pour éliminer le tétanos maternel et néonatal en partenariat avec UNICEF Canada et Kiwanis permettra de protéger d’innombrables nouveau-nés d’une mort incroyablement atroce. Cette terrible maladie fait des ravages sur les nouveau-nés, causant des spasmes violents et rendant même les caresses de leur mère douloureuses. Ces décès peuvent être facilement prévenus et à moindre coût, mais il est presque impossible de traiter la maladie. Nous sommes sur le point d’éliminer cette cause de mortalité chez les enfants, et ces fonds constituent une mesure cruciale pour concrétiser l’élimination de cette maladie dans cinq pays », a déclaré David Morley, le président et chef de la direction d’UNICEF Canada.

« L’annonce d’aujourd’hui est le genre de partenariat qui permettra de sauver la vie d’enfants et de continuer de montrer que le Canada et la population canadienne sont les chefs de file lorsqu’il est question de venir en aide aux enfants du monde entier, ce dont nous pouvons être incroyablement fiers. Grâce aux clubs Kiwanis et à la générosité de Canadiennes et de Canadiens d’un bout à l’autre du pays qui appuient les efforts de collecte de fonds lors d’activités-bénéfices, plus de 3,4 millions de dollars ont déjà été recueillis pour éliminer le tétanos maternel et néonatal, ce qui montre à quel point les communautés canadiennes se sont ralliées pour sauver la vie des enfants les plus vulnérables du monde », a affirmé monsieur Morley.

Le partenariat annoncé aujourd’hui par le gouvernement du Canada soutiendra un projet de cinq millions de dollars ayant pour but d’éliminer cette maladie mortelle au Tchad, au Kenya et au Soudan du Sud d’ici les douze prochains mois, et de faire de grands progrès en ce sens au Pakistan et au Soudan. Grâce à ce projet, plus de 3,4 millions de femmes en âge de procréer recevront les vaccins nécessaires pour immuniser leurs bébés et leur sauver la vie.

À propos du tétanos maternel et néonatal (TMN)

Le tétanos est une maladie non contagieuse causée par une bactérie présente dans le sol et dans les excréments des animaux. Dans de nombreux pays en développement, les femmes accouchent sans l’aide d’une travailleuse ou d’un travailleur de la santé, et sans une lame propre et stérile pour couper le cordon ombilical. Cette seule coupure peut donner lieu à un empoisonnement tétanique chez le bébé, causant des spasmes violents suivis d’une mort atrocement douloureuse. Le contact humain exacerbe la douleur; les caresses de sa mère font donc mal au bébé, qui se tord de douleur, seul, pendant des jours jusqu’à ce qu’il décède.

Chaque année, 49 000 nouveau-nés meurent du tétanos dans 24 pays, ce qui correspond à 134 décès par jour ou un toutes les onze minutes. En 2000, le TMN constituait toujours un problème de santé publique dans 59 pays. Au cours des quinze dernières années, cette maladie a été officiellement éliminée dans 35 pays.

Il est simple et peu coûteux d’éliminer le TMN

  • Vacciner chaque femme en âge de procréer coûte 1,80 dollar US. Ce prix comprend les trois vaccins nécessaires pour chaque femme, les seringues, et l’entreposage ainsi que le transport des vaccins.
  • Procurer des services de santé à chaque bébé une fois infecté coûte de 427 à 780 dollars US.

Garder les pays déclarés libérés du TMN à l’abri de la maladie

La mise en œuvre de campagnes de vaccination menées par les gouvernements et leur intégration aux budgets nationaux, de même que le renforcement des capacités par l’UNICEF à l’échelle locale et nationale, permettent d’assurer l’élimination du TMN grâce à :

  • l’administration de trois doses de vaccin antitétanique aux enfants;
  • la vaccination des femmes enceintes dans le cadre des soins prénataux;
  • la présence de sages-femmes qualifiées lors des accouchements, afin d’assurer un accouchement sans risque et d’apporter des soins post-partum hygiéniques du cordon ombilical; et
  • la surveillance fiable des données ou leur examen régulier, afin de déceler et de réduire les nouveaux risques.

Des progrès importants ont été réalisés pour l’élimination du TMN

  • En 2000, le TMN était toujours un problème de santé publique dans 59 pays. Au cours de la décennie qui a suivi, le TMN a été éliminé dans 19 pays. Depuis le lancement en 2010 du projet Eliminate mené conjointement par l’UNICEF et Kiwanis, le TMN a été éliminé dans 16 autres pays.
  • De 2000 à 2014, plus de 122 millions de femmes ont été vaccinées contre le tétanos.
  • Depuis 2000, le taux annuel de réduction des cas de TMN est de 8,9 pour cent, ce qui est deux fois supérieur au taux de réduction d’autres causes évitables de décès chez les enfants, qui n’est que de 4,1 pour cent.
  • Les 24 pays restants sont en mesure d’éliminer le TMN d’ici les deux prochaines années, mais ils ont besoin de fonds pour y parvenir. Au Cambodge, en Guinée équatoriale, en Mauritanie et aux Philippines, l’élimination de la maladie doit être validée au début de l’année 2015. Des fonds ont été accordés à l’Angola, à la République démocratique du Congo, à Haïti, à l’Inde et au Niger pour éliminer le TMN en 2015. Si les fonds sont versés en début 2015, onze pays seront en mesure de terminer les campagnes de vaccination cette année, et quatre autres en 2016.

Aidez à sauver des vies en faisant un don au projet Eliminate dès aujourd’hui.

— 30 —

À PROPOS DE L’UNICEF

L’UNICEF a sauvé la vie d’un plus grand nombre d’enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d’urgence, donnons accès à de l’eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu’un accès à l’éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l’UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n’importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu’il soit.

Renseignements:

Karine Morin, Spécialiste des communications, (514) 288-5134 poste 8425, kmorin@unicef.ca