Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Les enfants durement touchés par l’ouragan en Haïti constituent la priorité de l’UNICEF

2010-11-08

PORT-AU-PRINCE, HAÏTI, le 9 novembre 2010 – Les équipes de l’UNICEF procèdent actuellement à des évaluations sur le terrain. L’UNICEF est, entre autres, à Port-au-Prince et prépare la distribution de fournitures et le déploiement de ressources humaines supplémentaires, qui s’ajouteront aux secours déjà sur place afin d’intervenir d’urgence dans les régions les plus touchées par le passage de l’ouragan Tomas.

 

« Dans l’immédiat, nous devons évaluer les répercussions de l’ouragan et établir nos priorités en matière d’intervention et de coordination, afin d’assurer l’accès à des moyens d’assainissement, à de l’eau potable et à des soins de santé de base », a indiqué madame Françoise Gruloos-Ackermans, représentante de l’UNICEF en Haïti.

 

« Dans de telles situations d’urgence, il est essentiel que les enfants séparés de leur famille et sans accompagnateur soient protégés et réunis avec leur famille, car ils sont plus vulnérables », a ajouté madame Gruloos-Ackermans qui a évalué les besoins dans la région de Jérémie, à la pointe sud-ouest d’Haïti, après le passage de l’ouragan.

 

L’UNICEF collabore avec le Département de la protection civile (DPC) et certaines agences des Nations Unies, comme l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Programme alimentaire mondial (PAM) et le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (BCAH), de même qu’avec des partenaires sur le terrain afin de venir en aide aux gens touchés par les retombées de l’ouragan, ces mêmes personnes qui sont déjà durement touchées par les conséquences engendrées par le tremblement de terre du 12 janvier dernier qui a dévasté Haïti.

 

Les vents et les pluies de l’ouragan ont provoqué des inondations dans cinq départements du sud d’Haïti et dans d’autres régions, notamment l’Artibonite, le Centre et le Nord-Ouest, ainsi que dans les communautés de Léogâne et de Gressier, à l’ouest de Port-au-Prince. De fortes pluies et d’importantes inondations ont touché le haut de l’Artibonite et on signale jusqu’à un mètre d’eau stagnante dans les Gonaïves, au nord du fleuve Artibonite.

 

C’est dans l’Artibonite et dans les communautés vivant dans la région du Nord-Ouest du pays qu’on rapporte le plus grand nombre de cas de choléra.

 

Les opérations de secours de l’UNICEF auront comme objectif l’évacuation sécuritaire et le déplacement des enfants vivant dans les zones inondées, la protection des écoles et des fournitures scolaires, la protection des enfants se trouvant dans les camps pour personnes déplacées et les orphelinats, ainsi que la poursuite des activités des centres de traitement du choléra, qui font parties des mesures prises pour enrayer la progression de l’épidémie.

 

Les inondations et les dégâts matériels causés par l’ouragan compliqueront davantage la lutte contre l’épidémie de choléra qui est apparue il y a seulement trois semaines. Les importantes inondations, le manque d’eau potable et d’installations sanitaires ainsi que les conditions de vie précaires pourraient alourdir le bilan de l’épidémie de choléra, un risque que l’UNICEF et ses partenaires envisagent dans leur plan d’intervention.

 

Selon les derniers chiffres dévoilés par le ministère haïtien de la Santé, on fait état de 501 morts et de 7 359 hospitalisations attribuables au choléra dans plusieurs régions du pays.

 

Alors que l’UNICEF continue d’évaluer les besoins, des fournitures additionnelles sont déjà en route. Un important envoi, attendu mercredi, de fournitures sera composé de 1,2 million de sachets de sels de réhydratation orale, plus de 8 millions de comprimés de purification de l’eau et plus de 5 000 bâches qui seront distribués dans les régions les plus touchées. Toutes ces fournitures d’urgence, les trousses de purification de l’eau, les bâches, les sachets de sels de réhydratation orale, les jerricans, les comprimés de purification de l’eau et les comprimés de zinc pour réduire les effets de la diarrhée, sont déjà entreposées à proximité des zones inondables. Un suivi sur le terrain permettra de déterminer tout besoin additionnel.

 

-30-

À propos de l’UNICEF
L’UNICEF est le chef de file mondial des organismes humanitaires et des agences de développement axés sur l’aide à l’enfance. Grâce à des programmes novateurs ainsi qu’à la promotion et la défense des droits de l’enfant, nous protégeons ces droits et sauvons la vie d’enfants dans pratiquement chaque pays. Notre portée mondiale, notre influence sans égale sur les décideurs et nos divers partenariats nous permettent de contribuer largement à façonner un monde digne des enfants. Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine, religion ou opinion politique. Pour obtenir davantage de renseignements sur l’UNICEF, veuillez visiter notre site Web au www.unicef.ca.

Renseignements:

Stefanie Carmichael, Spécialiste des communications, (416) 482-6552 poste 8866, scarmichael@unicef.ca