Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Les opérations de secours d’urgence de l’UNICEF au Pakistan compromises par le manque de fonds - Des millions d’enfants exposés aux maladies d’origine hydrique

2010-08-17

ISLAMABAD/Montréal, le 17 août 2010 - L’UNICEF a annoncé aujourd’hui qu’un manque de fonds important compromettait la distribution d’eau potable et de produits d’hygiène, ainsi que l’installation de systèmes d’assainissement pour les enfants et les familles touchés par les inondations au Pakistan. L’organisme est extrêmement préoccupé par le sort des millions d’enfants exposés aux maladies d’origine hydrique.

« Fournir de l’eau potable et donner accès à des systèmes d’assainissement adéquats est essentiel à la survie des millions de personnes touchées par les inondations au Pakistan. Le tsunami, le tremblement de terre en Haïti et le dernier tremblement de terre au Pakistan réunis n’ont pas détruit plus de vies; le nombre de personnes au Pakistan ayant actuellement besoin d’aide d’urgence est plus important que celui de ces trois catastrophes réunies.», a déclaré monsieur Martin Mogwanja, représentant de l’UNICEF au Pakistan.

« L’UNICEF fournit actuellement assez d’eau potable pour répondre chaque jour aux besoins de 1,3 million de personnes, mais des millions d’autres en ont aussi besoin. Nous devons absolument assurer la distribution d’eau à plus grande échelle. Si nous ne pouvons pas le faire en raison de manque de fonds, des maladies comme le choléra, la diarrhée et la dysenterie se propageront et entraîneront la mort dans les populations touchées, plus particulièrement chez les enfants, déjà affaiblis et vulnérables aux maladies et à la malnutrition », a ajouté monsieur Mogwanja.

Le gouvernement du Pakistan estime que 20 millions de personnes ont été affectées par les inondations et, selon les Nations Unies, au moins 15 millions d’entre elles, dont la moitié sont des enfants, ont été sévèrement touchées.

Les inondations ont frappé « les plus pauvres parmi les pauvres », s’inquiète l’UNICEF, c’est-à-dire ceux et celles qui ont le moins de possibilités de survivre dans les conditions difficiles qui sévissent en ce moment. L’UNICEF se préoccupe surtout de la propagation des maladies d’origine hydrique, des infections respiratoires aiguës, des maladies de peau et de l’augmentation du taux de malnutrition, déjà très élevé dans de nombreuses régions touchées du Pakistan.

La poliomyélite est endémique et la rougeole représente toujours une menace, explique l’UNICEF, qui, en collaboration avec l’OMS et le gouvernement, distribue des vaccins contre la polio et la rougeole dans les centres de secours. L’UNICEF fournit aussi des solutions de réhydratation orale et des traitements contre la diarrhée, mais affirme que l’on enregistre une pénurie de ce remède en raison des contraintes liées à un manque de fonds.

LE PERSONNEL DE L’UNICEF SE TIENT À DISPOSITION POUR COMMENTER LA SITUATION

Des représentantes et représentants officiels de l'UNICEF des régions du Pakistan qui sont touchées se tiennent à la disposition des médias canadiens pour des entrevues. Des représentants et représentantes d'UNICEF Canada sont également disponibles pour des entrevues en studio.

À PROPOS DE L’UNICEF

L’UNICEF est le chef de file mondial des organismes humanitaires et des agences de développement axés sur l’aide à l’enfance. Grâce à des programmes novateurs, ainsi qu’à la promotion et à la défense des droits de l’enfant, nous protégeons ces droits et sauvons la vie d’enfants dans pratiquement chaque pays du monde. Notre portée mondiale, notre influence sans égale sur les décideurs et nos divers partenariats nous permettent de contribuer largement à façonner un monde digne des enfants, où aucun d’entre eux ne mourrait de causes évitables. Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine, leur religion ou leur opinion politique. Pour obtenir davantage de renseignements sur l’UNICEF, veuillez visiter notre site Web au /www.unicef.ca.

Renseignements:

Karine Morin, Spécialiste des communications, (514) 288-5134 poste 8425, kmorin@unicef.ca