Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

L’UNICEF demande 200 millions de dollars pour la lutte contre le virus Ebola en Afrique de l’Ouest

2014-09-16

Quelque 8,5 millions d’enfants et de jeunes vivent dans les régions aux prises avec le virus Ebola en Guinée, en Sierra Leone et au Libéria

Des photos et une vidéo des pays touchés par le virus Ebola peuvent être téléchargées à partir du
http://uni.cf/1xZAb39.

TORONTO, le 16 septembre 2014 – L’UNICEF a déclaré aujourd’hui avoir besoin de plus de 200 millions de dollars pour réagir à l’épidémie d’Ebola qui a déjà causé plus de 2 400 décès et ravagé des communautés en Afrique de l’Ouest. Cette demande s’inscrit dans le cadre d’un plus important appel de fonds de 987,8 millions de dollars sur six mois dont les gouvernements et les agences d’aide humanitaire ont besoin pour lutter contre la maladie.

« Aucune organisation ne peut à elle seule contenir la propagation du virus Ebola. Nous devons unir nos efforts pour mettre fin à cette épidémie. La vie et l’avenir des enfants sont terriblement menacés, car la maladie dévaste des familles et des communautés, entraîne la fermeture d’écoles et détruit les systèmes de santé », déclare monsieur David Morley, le président et chef de la direction d’UNICEF Canada.

« Cette crise aux proportions gigantesques nécessite des mesures immédiates et soutenues, afin de sauver des vies et d’arrêter la propagation rapide de la maladie. Nous sommes heureux que le gouvernement du Canada continue d’appuyer les efforts de lutte contre l’escalade du virus Ebola en Afrique de l’Ouest, en accordant des fonds pour l’aide humanitaire et l’équipement de protection individuelle. Nous encourageons le Canada à maintenir ce soutien efficace et opportun, tandis que cette crise évolue. »

Sur les 200 millions de dollars demandés, près de 65 millions seront dévolus aux programmes de l’UNICEF au Libéria, près de 61 millions seront impartis à la Sierra Leone, et plus de 55 millions seront attribués à la Guinée. Une somme supplémentaire de dix millions de dollars permettra aux pays voisins de se préparer à une éventuelle propagation de la maladie à l’intérieur de leurs frontières. Les neuf millions de dollars restants serviront aux efforts de coordination régionale.

Selon l’UNICEF, 8,5 millions d’enfants et de jeunes âgés de moins de 20 ans vivent dans les régions aux prises avec le virus Ebola en Guinée, en Sierra Leone et au Libéria. Parmi ceux-ci, 2,5 millions d’enfants sont âgés de moins de cinq ans.

En travaillant depuis les premiers jours de l’épidémie en collaboration avec les communautés afin de sensibiliser les populations à la maladie et de procurer des produits d’hygiène essentiels, l’UNICEF a intensifié ses opérations d’intervention tandis que le virus Ebola continue sa spirale meurtrière. Présent dans tous les pays touchés, l’UNICEF a expédié de toute urgence des fournitures essentielles et transmet des messages primordiaux au sein des communautés touchées sur la façon dont les familles peuvent se protéger.

Exemples des opérations menées par l’UNICEF et ses partenaires :

  • Avec l’aide de la Banque mondiale, du Japon et d’USAID, 544 tonnes métriques de fournitures ont été acheminées par pont aérien en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone, à bord de près de 50 avions-cargos depuis le début du mois d’août. Ces fournitures comprennent de l’équipement de protection, des articles et produits d’hygiène, et des médicaments essentiels.
  • L’aide apportée au gouvernement de la Sierra Leone pour mener une campagne de sensibilisation de la population sur trois jours, soit du 19 au 21 septembre, en contribuant à la formation de bénévoles et en procurant des renseignements précis sur le virus Ebola.
  • L’installation de systèmes d’alimentation en eau et d’assainissement dans les centres de traitement du virus Ebola dans les trois pays.
  • La formation de bénévoles de la santé communautaire, du personnel enseignant et d’autres intervenantes et intervenants, afin de transmettre et diffuser des renseignements essentiels sur le virus Ebola.
  • Les programmes visant à éviter les épidémies de maladies autres que la fièvre Ebola et à procurer des services essentiels aux femmes et aux enfants.
  • La prestation d’une aide psychosociale aux enfants dont la vie se trouve bouleversée en raison du virus Ebola.

FAITES UN DON DÈS AUJOURD’HUI »

— 30 —

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF a sauvé la vie d’un plus grand nombre d’enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d’urgence, donnons accès à de l’eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu’un accès à l’éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l’UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n’importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu’il soit. Pour en savoir plus à propos de l’UNICEF, veuillez visiter le www.unicef.ca.

Renseignements:

Stefanie Carmichael, Spécialiste des communications, (416) 482-6552 poste 8866, scarmichael@unicef.ca