Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

L'UNICEF est sur un pied d’alerte en raison de la violence envers les enfants qui sévit actuellement en Syrie

2011-06-09

NEW YORK, le 31 mai  2011 - Tandis que le bilan s'alourdit en Syrie, l'UNICEF a demandé que toutes les parties épargnent les civils, en particulier les enfants et les femmes, qui composent la population la plus vulnérable.

Depuis la mi-mars, le nombre de rapports signalant qu’un enfant a été blessé, détenu, déplacé et même tué, n’a fait qu’augmenter. L'UNICEF n'est malheureusement pas en mesure d’obtenir de l’information sur les cas et les événements rapportés; nous sommes cependant extrêmement troublés par de récentes vidéos montrant des enfants qui sont détenus de manière arbitraire, en plus d’être maltraités ou torturés au cours de leur détention. Certains perdent même la vie à la suite de ces traitements. Nous demandons au gouvernement de mener une enquête sur ces images et de veiller à ce que les auteurs de ces crimes horribles soient retrouvés et traduits en justice.

L'UNICEF rappelle que c'est à l'État qu'incombe la responsabilité première d’assurer le bien-être des personnes dont la vie est bouleversée par l’agitation sociale et que c'est donc à lui que revient le devoir de s’assurer que les services sociaux de base sont maintenus, et remis sur pied le plus rapidement possible en cas d'interruption, en particulier en ce qui concerne les services de secours d'urgence.

Au moins 30 enfants auraient perdu la vie à la suite de l'utilisation de balles de fusil contre les manifestants. L’UNICEF n'a cependant pas pu vérifier ce bilan à l’aide d’une source indépendante, ni les circonstances de leur décès.

L'UNICEF condamne vigoureusement tout acte de violence commis contre des enfants, peu importe le pays où ils sont perpétrés. En tant que pays ayant adhéré à la Convention relative aux droits de l'enfant des Nations Unies, la Syrie a l'obligation d'assurer le droit des enfants à la vie, à la liberté d'expression, à la liberté de réunion pacifique et à la protection contre la violence, l'exploitation et les mauvais traitements. Ces droits doivent être respectés en tout temps.

À propos de l’UNICEF
L’UNICEF est le chef de file mondial des organismes humanitaires et des agences de développement axés sur l’aide à l’enfance. Grâce à des programmes novateurs, ainsi qu’à la promotion et à la défense des droits de l’enfant, nous protégeons ces droits et sauvons la vie d’enfants dans pratiquement chaque pays du monde. Notre portée mondiale, notre influence sans égale sur les décideurs et nos divers partenariats nous permettent de contribuer largement à façonner un monde digne des enfants, où aucun d’entre eux ne mourrait de causes évitables. Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. Pour obtenir davantage de renseignements sur l’UNICEF, visitez le www.unicef.ca.

Renseignements:

Stefanie Carmichael, Spécialiste des communications, (416) 482-6552 poste 8866, scarmichael@unicef.ca