Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Une semaine après le tremblement de terre au Népal, l'UNICEF lance un avertissement de risque de maladies chez les enfants

2015-05-02

Des photos et une vidéo peuvent être téléchargées au http://uni.cf/1HH6SbO.

KATMANDOU, le 2 mai 2015 - Une semaine après le tremblement de terre au Népal, l'UNICEF déclare que la santé et le bien-être des enfants dont la vie a été bouleversée par la catastrophe sont en jeu, car beaucoup se trouvent sans abri, ont subi un choc considérable et n'ont pas accès à des soins et services essentiels. À quelques semaines seulement de la saison de la mousson, les enfants seront nettement plus exposés au risque de contracter des maladies, comme le choléra et des infections diarrhéiques, de même qu'au risque de glissements de terrain et d'inondations.

« Le tremblement de terre a causé une destruction inimaginable. Les hôpitaux sont surchargés, l'eau se fait rare, des corps sont toujours prisonniers des décombres, et la population dort toujours à ciel ouvert. Cela constitue un terreau très fertile pour la propagation de maladies », affirme Rownak Khan, la représentante adjointe de l'UNICEF au Népal.

« Nous ne disposons que de peu de temps pour mettre en place des mesures qui protégeront les enfants d'épidémies de maladies infectieuses, un danger qui pourrait être exacerbé par les conditions humides et boueuses dues aux fortes pluies. C'est pourquoi il est primordial d'acheminer dès maintenant des médicaments essentiels, du matériel médical, des tentes et un approvisionnement en eau dans ces régions », ajoute-t-elle.

« Alors qu'une semaine s'est maintenant écoulée, nous devons concentrer notre attention sur la poursuite de nos opérations afin de sauver la vie des enfants au Népal qui ont survécu à ce tremblement de terre dévastateur. Beaucoup d'entre eux ainsi que leur famille ont peur de rentrer chez eux par crainte de voir leur maison s'effondrer. Ils vivent donc dehors, où le risque de maladies d'origine hydrique est élevé. La vague de soutien de la part des Canadiennes et des Canadiens s'est avérée essentielle pour permettre à l'UNICEF de venir en aide aux enfants les plus vulnérables, et nous encourageons la population à continuer de faire des dons dans les jours à venir pour que nous puissions poursuivre cette mission essentielle à la survie », a déclaré David Morley, le président et chef de la direction d'UNICEF Canada.

Le 25 avril, le tremblement de terre a provoqué l'effondrement de plus de 130 000 maisons, et trois millions de personnes ont depuis lors besoin d'une aide alimentaire. Quelque 24 000 personnes vivent actuellement dans 13 camps établis à Katmandou. Dans un pays où plus de 40 pour cent des enfants accusent un retard de croissance, les craintes concernant leur état nutritionnel vont croissant. Au moins 15 000 enfants gravement dénutris ont besoin d'une alimentation thérapeutique. Il est également urgent d'établir des espaces amis des enfants, d'ouvrir des écoles et de procurer un accès aux services de base, comme les services de santé et d'alimentation en eau, pour que les enfants dans les 12 districts les plus touchés puissent reprendre leurs habitudes.

L'intervention de l'UNICEF

Dès que le séisme s'est produit, il y a une semaine, l'UNICEF a utilisé ses fournitures préalablement mises en place afin d'organiser les opérations de secours. L'organisme a été en mesure d'apporter de l'aide, y compris des tentes pouvant servir de cliniques d'urgence pour les hôpitaux, des bâches en guise d'abris, un approvisionnement en eau par camions-citernes dans les camps improvisés, des comprimés de purification de l'eau, et des trousses d'hygiène.

L'UNICEF élargit ses opérations, afin que les enfants dans les communautés les plus durement touchées, de même que ceux et celles qui vivent dans les régions difficiles d'accès au-delà de Katmandou reçoivent les fournitures et les services essentiels à leur survie.

La semaine dernière, l'UNICEF a :

  • acheminé par pont aérien plus de 80 tonnes de fournitures, y compris des tentes, des bâches de plastique, des couvertures, de la nourriture, des vaccins, et d'autres médicaments essentiels à la survie; 
     
  • établi des espaces amis des enfants dans les camps improvisés, afin de procurer aux enfants un soutien pour leur permettre de se remettre de leur expérience, et de leur offrir un lieu sûr où jouer et apprendre; 
     
  • apporté de l'aide dans les régions reculées hors de la vallée de Katmandou, y compris dans les districts de Kavre et de Gorkha, où les équipes de l'UNICEF ont distribué des pains de savon, des comprimés de purification de l'eau, des bâches et des seaux à des milliers de personnes; dans le district de Dhading, des trousses d'hygiène, des trousses familiales et des comprimés de purification de l'eau ont été largués par hélicoptère dans sept villages éloignés;
     
  • mis en place des services d'aide psychologique à Gorkha, à Kaski, à Sindhuli, à Kavre, à Ramechhap et à Katmandou.

Renseignements essentiels diffusés à la radio nationale du Népal

Samedi, des émissions ont été diffusées en direct sur les ondes de la radio nationale afin de transmettre des renseignements essentiels à la survie, mais aussi des conseils de spécialistes pour les enfants, les femmes et les familles qui vivent dans les régions reculées des districts touchés par le séisme. Les émissions seront diffusées quatre fois par jour.

L'UNICEF a lancé un appel de fonds de 50 millions de dollars US en appui à ses opérations d'aide humanitaire au Népal pour les trois prochains mois.

Pour faire un don, veuillez visiter le unicef.ca ou composer le 1 877 955-3111. Tous les dons faits à l'UNICEF du 25 avril au 25 mai 2015 seront jumelés par le gouvernement du Canada.

-30-

À propos de l'UNICEF 

L'UNICEF a sauvé la vie d'un plus grand nombre d'enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d'urgence, donnons accès à de l'eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu'un accès à l'éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l'UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l'UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n'importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu'il soit. Pour en savoir plus sur l'UNICEF, veuillez visiter le www.unicef.ca.

 

Renseignements:

Karine Morin, Spécialiste des communications, (514) 288-5134 poste 8425, kmorin@unicef.ca