Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

Pour chaque enfant, de l’espoir

Renouvelez votre appui et contribuez à donner de l’espoir à un plus grand nombre d’enfants en 2017

Merci de tout ce que vous avez fait pour les enfants en 2016. Vous avez permis à l’UNICEF d’apporter une aide essentielle aux enfants en Haïti au lendemain de l’ouragan Matthew et vous nous avez aidés à procurer de l’eau potable, de la nourriture et des fournitures scolaires aux enfants syriens qui sont coincés au cœur du conflit qui sévit actuellement. Ce ne sont là que deux exemples des façons dont vous aidez les enfants en appuyant l’UNICEF.

Afin que nous puissions continuer d’être présents cette année pour les enfants les plus vulnérables du monde, nous vous prions d’effectuer votre don pour 2017 dès aujourd’hui.

FAIRE UN DON »

La portée de votre don à l’UNICEF

Voici quelques-unes des façons dont vos dons ont transformé la vie d’enfants en 2016.

En faire plus pour lutter contre la malnutrition

Lorsque bébé Nantene est tombée malade et a commencé à perdre du poids, sa mère, Awa, l’a amenée dans une clinique locale soutenue par l’UNICEF, où l’on a diagnostiqué chez elle une malnutrition sévère aiguë. Nantene a été immédiatement placée sous traitement et nourrie au Plumpy’nutMD, un aliment thérapeutique à base d’arachides. Grâce à vous, Awa a obtenu de l’aide à temps pour sauver la vie de sa fille.

Grâce à votre appui, l’UNICEF distribue des milliers de boîtes de Plumpy’nutMD au Mali, où vivent Nantene et Awa, ainsi que dans toute la région du Sahel en Afrique. Dans une région en proie aux conflits et à l’instabilité, il s’agit d’un travail difficile. La menace de vol y est constante, et les routes en mauvais état rendent le voyage long et pénible. De nombreux endroits sont très reculés et difficiles d’accès.

Près de 900 000 enfants souffrant de malnutrition sévère aiguë se trouvent dans la région du Sahel, en Afrique. Le travail à accomplir est donc énorme. Mais, avec vous à nos côtés, nous continuerons de faire tout ce que nous pouvons afin d’aider et de sauver la vie de chaque enfant.

FAIRE UN DON »

Pour les filles, avoir accès à de l’eau signifie avoir un avenir plus prometteur

Au Tchad, dans un village reculé de la région de l’Ouaddai, Hala, âgée de 17 ans, se réveille à l’aube pour aller chercher de l’eau. Cela représente une longue marche, et, certains jours, elle arrive en retard à l’école ou ne s’y présente tout simplement pas. Comme la plupart des filles de sa communauté, Hala doit se rendre jusqu’à la source d’eau deux fois par jour.

Partout en Afrique, l’eau est intimement liée à l’égalité des sexes. Les filles comme Hala, qui passent chaque jour des heures à aller chercher de l’eau pour leur famille, ont tendance à ne pas aller à l’école et sont plus susceptibles de se marier alors qu’elles ne sont encore que des enfants.

L’année dernière, grâce aux donatrices et donateurs comme vous, l’UNICEF a procuré de l’eau potable à 110 000 personnes dans la région de l’Ouaddai. Grâce à votre appui renouvelé, nous planifions la construction de 1 600 pavillons scolaires dotés de latrines et d’un accès à des points d’eau.

Accroître l’accès à de l’eau potable permet aux filles vulnérables comme Hala, qui rêve de devenir un jour une infirmière, de vivre, d’apprendre et de s’épanouir.

FAIRE UN DON »

L’éducation est le droit de chaque enfant

En Syrie, près de six années de conflit ont eu un effet dévastateur sur l’éducation. Avec la menace constante d’attaques contre les bâtiments scolaires ou dans les zones voisines, aller à l’école est une question de vie ou de mort pour les enfants syriens. Des salles de classe improvisées ont donc été installées dans des sous-sols, des caves et des granges, et, grâce à votre soutien, l’UNICEF a procuré à plus de trois millions d’enfants des fournitures scolaires, comme des sacs d’école, des crayons, des cahiers et des manuels scolaires.

En situation de crise, aller à l’école donne aux enfants un sentiment de stabilité. Mais, plus important encore, l’éducation est essentielle pour rompre les cycles de la pauvreté, de la maladie et des inégalités sociales, et pour reconstruire une nation pacifique.

« Il est important de venir à cette école, afin que nous puissions avoir une génération instruite et conscientisée », explique une enseignante qui travaille dans une vieille grange transformée en école accueillant 80 élèves, dont la jeune Hayat, âgée de 7 ans. « Je dois venir à l’école tous les jours pour apprendre, car je veux être enseignante quand je serai grande », dit-elle.

FAIRE UN DON »

Grâce à vous, des fournitures d’urgence arrivent à Mossoul

Tandis que l’année 2016 tirait à sa fin et que les combats faisaient rage dans la ville de Mossoul, dans le nord de l’Iraq, des milliers d’enfants et de familles étaient coupés de l’aide et du soutien dont ils avaient désespérément besoin. L’UNICEF a pris des mesures et a mené un convoi humanitaire interagences jusque dans la ville.

Les camions étaient chargés de comprimés de purification de l’eau, de jerrycans, de nourriture, de pains de savon, de dentifrice, de couches et plus encore. Ce convoi transportait assez de fournitures d’urgence pour subvenir aux besoins de 15 000 enfants et de leur famille pendant un mois.

La distribution a été terminée en six heures, et ce, malgré les tirs d’artillerie et les explosions qui résonnaient presque constamment. « Je parlais à la jeune Maryam, âgée de 10 ans, lorsqu’une roquette a explosé à notre gauche. C’était assez loin, mais l’explosion a été si bruyante que j’ai sursauté. Pas elle », raconte Chris Niles, un travailleur de l’UNICEF qui participait à l’opération. La petite fille est tellement habituée aux bombardements qu’elle n’a même pas tressailli. Elle est restée insensible au bruit tandis qu’elle prenait des fournitures qui étaient essentielles à la survie de sa famille : une trousse pour bébé, une trousse de produits d’hygiène et des biscuits à haute teneur énergétique.

FAIRE UN DON »