Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Déclaration du directeur régional de l’UNICEF, Geert Cappelaere, sur des rapports faisant état d’enfants tués et blessés en Syrie

2017-02-10

AMMAN, le 10 février 2017 – « Cette semaine en Syrie, au moins 20 enfants auraient été tués et d’autres blessés en raison de la violence qui sévit dans plusieurs régions du pays, qui est déchiré par la guerre.
 

Au début de la semaine, la violence aurait causé la mort de 30 personnes à Idlib, dont 16 enfants. Plusieurs des personnes tuées étaient déplacées en raison des combats à Alep.
 

Dans les quartiers Al-Zahraa et Al-Waer de Homs, les attaques auraient causé la mort de quatre enfants, et au moins cinq autres auraient été blessés.

Selon les rapports, d’autres attaques auraient également été perpétrées à Ghouta-Est, dans la région rurale de Damas, et des enfants compteraient parmi les personnes tuées.

Ces attaques semblent être parmi les plus violentes depuis le 30 décembre 2016, début de la plus récente cessation des hostilités.

L’UNICEF demande une fois de plus à toutes les parties prenant part au conflit en Syrie et à celles qui ont une influence sur elles de protéger la vie et le bien-être des enfants, et d’accorder un accès immédiat et sans entrave aux personnes qui ont besoin de soins médicaux et d’une aide humanitaire essentielle à leur survie partout en Syrie.

Le fait de tuer et de blesser des enfants constitue une violation grave de leurs droits. Ces actes doivent cesser une fois pour toutes. »
 

Renseignements:

Karine Morin, Spécialiste des communications, (514) 288-5134 poste 8425, kmorin@unicef.ca  

Remove this and add your HTML markup here.