Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Changer l’histoire : cinq choses à savoir sur les Objectifs de développement durable

Aujourd’hui, 193 dirigeantes et dirigeants mondiaux réunis à l’Assemblée générale des Nations Unies ont mis un plan à exécution afin d’améliorer la vie de millions de personnes à l’échelle mondiale.

Il s’agit d’un moment historique, car nous nous tenons collectivement au bord du changement. Une fois que la communauté internationale aura adopté les Objectifs de développement durable (ODD), nous aurons la possibilité de faire progresser les droits et le bien-être de chaque enfant, et de garantir une planète en santé pour les générations futures.

Cinq choses que vous devez savoir pour mieux comprendre les ODD ou objectifs mondiaux

1. Les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ont constitué le fondement d’un changement mondial

En 1990, près de la moitié de la population dans le monde en développement vivait avec moins de 1,25 dollar par jour. Les dirigeantes et dirigeants mondiaux se sont engagés à mettre un terme à cette situation, en reconnaissant que le développement humain était la clé pour favoriser les progrès socioéconomiques et la sécurité à l’échelle mondiale. En 2000, lors du Sommet du millénaire des Nations Unies, 189 États membres ont rédigé huit OMD visant à changer le monde d’ici la fin de 2015.

Pendant les quinze années qui ont suivi, l’UNICEF et ses partenaires internationaux ont fait preuve de diligence afin d’atteindre ces objectifs, réalisant ainsi d’importants progrès pour les enfants et les familles du monde entier. Le nombre de personnes vivant dans une pauvreté extrême a été réduit de moitié. Deux fois plus d’enfants ont survécu au-delà de leur cinquième anniversaire. Le nombre de nouveaux cas d’infection au VIH a diminué de 40 pour cent; plus de deux milliards de personnes ont eu accès à de l’eau potable; et 43 millions d’enfants de plus ont été scolarisés.

Notre mission était toutefois loin d’être terminée. Les ODD s’avéraient nécessaires pour tirer parti des progrès réalisés.

2. Les enfants et les familles les plus pauvres et vulnérables ont été laissés-pour-compte

Bien que nous ayons atteint de nombreux OMD, les données ont démontré que beaucoup trop d’enfants ont été laissés-pour-compte. Les enfants les plus pauvres et vulnérables ont été cachés dans les moyennes nationales et sont ainsi devenus invisibles à la majeure partie du monde.

L’UNICEF a résolument placé ces enfants au cœur de sa mission. Si 80 pour cent des enfants étaient vaccinés, nous avons concentré nos efforts sur les 20 pour cent qui se trouvaient dans les régions les plus difficiles d’accès. Si des enfants étaient exclus en raison de leur sexe, d’un handicap ou de leur situation géographique, nous avons adapté des programmes et influencé les politiques afin de leur offrir de meilleures possibilités dans la vie. Chaque enfant mérite d’avoir toutes les possibilités, sans exception. L’égalité était notre force motrice, et elle devait être le principe directeur des ODD.

3. Les ODD aideront la génération présente et les générations futures

Les ODD sont un ensemble universel de 17 objectifs que chaque État membre des Nations Unies, y compris le Canada, devra utiliser afin de définir ses propres programmes et politiques au cours des quinze prochaines années. Ce n’est qu’alors que nous pourrons avoir un monde plus prospère, plus durable et plus équitable.

Le directeur général de l’UNICEF, Anthony Lake, nous rappelle que : « Nous mesurerons nos progrès, bien sûr, au moyen de données statistiques, mais la vraie mesure se trouvera dans chaque enfant arraché à la pauvreté, dans chaque mère qui survit à l’accouchement, dans chaque fille qui ne sera pas privée de son enfance par un mariage précoce ».

www.globalgoals.org/fr

Nous devons concentrer notre attention collective à venir en aide aux enfants touchés par la violence, une catastrophe, la pauvreté, la discrimination et les changements climatiques. Non seulement c’est la bonne chose à faire, mais cela permettra à chacun d’eux de réaliser pleinement son potentiel et de contribuer à la croissance socioéconomique de sa société.

4. Les ODD concernent tout le monde

Ces objectifs universels concernant pratiquement chaque pays, des personnes du monde entier se mobilisent pour les appuyer. Shakira, une ambassadrice itinérante de l’UNICEF, a demandé cette semaine aux dirigeantes et dirigeants mondiaux de « faire ce qu’ils peuvent pour garantir que chaque enfant a le meilleur départ dans la vie ». Malala a fait appel aux mêmes dirigeantes et dirigeants pour qu’ils soutiennent le droit de chaque fille de recevoir une éducation. Le pape a attiré l’attention sur les changements climatiques et la paix dans le monde. Et David Beckham, lui aussi un ambassadeur itinérant de l’UNICEF, a encouragé les dirigeantes et dirigeants mondiaux à mettre un terme à la violence envers les enfants.

Les jeunes sont également écoutés. Grâce à une initiative spéciale de l’UNICEF et de Google, leurs points de vue et opinions peuvent maintenant être entendus à l’Assemblée générale des Nations Unies.

5. VOUS avez le pouvoir de mettre un terme à la pauvreté extrême et à l’injustice

Nous pouvons être la première génération à lutter contre la pauvreté extrême et l’injustice, et la dernière à éviter les pires conséquences des changements climatiques. Les ODD ne concernent pas uniquement les gouvernements ou les pays en développement; nous avons toutes et tous un rôle à jouer pour créer un monde meilleur.

Joignez-vous au mouvement We The People. Parlez-en dans les médias sociaux (#GlobalGoals) ou partagez les articles d’UNICEF Canada publiés sur les médias sociaux. Et faites un don pour sauver et transformer des vies.

Ensemble, nous pouvons créer le monde que nous voulons pour chaque enfant.