Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Forage manuel de puits en République démocratique du Congo

Chaque matin, les villageoises et les villageois de Mabala, une communauté éloignée dans la province occidentale de Bandundu, puisent de l’eau fraîche à la pompe de l’école primaire locale. Avant que ce puits soit creusé, les élèves passaient chaque jour quelques heures à parcourir le kilomètre qui les séparait de l’unique source d’eau. Un simple puits, creusé à la main, signifie plus de temps consacré à leur éducation, de l’eau potable pour boire et se laver les mains, et un risque nettement réduit de contracter des maladies d’origine hydrique pour les trois cents familles du village.

En République démocratique du Congo, moins de trois enfants sur dix ont actuellement accès à de l’eau potable. L’UNICEF ainsi que des travailleuses et travailleurs communautaires ont décidé d’utiliser d’anciennes méthodes afin d’obtenir de nouveaux résultats, c’est-à-dire d’opter pour le forage manuel de puits.

Bien que le foret mécanique, beaucoup plus coûteux, permette d’effectuer plus rapidement le travail, de nombreux obstacles limitent son utilisation efficace dans ce pays-ci : peu de forets mécaniques sont à la disposition de la population, ce qui entraîne un manque de concurrence et un coût très élevé; il est difficile d’obtenir des pièces de rechange; les routes et les ponts inadéquats compliquent le transport du matériel. Au cours des deux dernières années, 40 puits ont été forés manuellement dans l’ouest de la République démocratique du Congo, et on prévoit le forage de 40 autres.

Et ce n’est pas tout. Le programme mis en place par l’UNICEF en République démocratique du Congo permettra de créer une industrie de forage de puits autosuffisante pour que la région ait la capacité et les compétences de continuer ce travail. Grâce à ce programme, les élèves du village de Mabala pourraientvoir leur vie transformée; la marche hebdomadaire pour puiser de l’eau insalubre se transformera en embauche d’autres villageoises et villageois dans leur propre entreprise de forage de puits.

Région géographique :