Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

L’UNICEF soutient les jeunes mamans en Chine en utilisant les réseaux sociaux

Lorsque Xiaoyu Su a tenté d’expliquer à ses parents pourquoi elle trouvait important que son bébé naissant soit exclusivement nourri au lait maternel, ils lui ont répondu que c’était une idée stupide. Malgré la réticence de sa famille, Xiaoyu a uniquement allaité sa fille au sein pendant les six premiers mois de sa vie.

« Mes amis et ma famille ont tenté par tous les moyens de m’inciter à nourrir ma fille autrement, raconte-t-elle. Si l’on ne tient pas fermement à ses convictions, il est très facile de se laisser influencer et de renoncer à l’allaitement au sein. » © UNICEF China/2011/Liu

C’est en communiquant avec un groupe de nouvelles mères qui partageaient ses opinions et qui écrivaient sur divers blogues, microblogues et forums de discussion consacrés à l’allaitement exclusif, que Xiaoyu Su a reçu des encouragements de ces sources plutôt inattendues.

« Je suis une utilisatrice assidue de la page Weibo d’UNICEF Chine, explique-t-elle, faisant allusion à un site de microblogage semblable à Twitter qui est très populaire. J’ai beaucoup appris sur l’allaitement maternel et sur les soins aux enfants en consultant le contenu qui y est partagé. »

En dépit des bienfaits reconnus de l’allaitement maternel, le taux d’allaitement exclusif chez les bébés âgés de moins de six mois est très faible en Chine, soit seulement 28 pour cent. Cette pratique est impopulaire pour plusieurs raisons, notamment les croyances traditionnelles ou les idées fausses sur l’allaitement maternel, le manque d’installations publiques pouvant accueillir les mères qui allaitent, le congé de maternité standard de trois mois seulement et la promotion agressive du lait maternisé.

Une mère en train d’allaiter sourit à son bébé à l’lnternational Peace Maternity and Child Hospital de Shanghai, en Chine. © UNICEF/NYHQ1993-0268/LeMoyne

« Je dirais que les croyances traditionnelles représentent le principal obstacle à l’allaitement maternel, explique Xiaoyu Su. Mes parents et mes beaux-parents pensent que le lait maternel n’est pas assez nutritif pour mon bébé. Ils ont essayé de me dissuader d’allaiter exclusivement au sein. De plus, nous sommes assaillis par la publicité faisant la promotion du lait maternisé, tant dans les hôpitaux que dans les médias. Même les infirmières ont essayé de me convaincre de donner du lait maternisé à ma fille après sa naissance. »

L’UNICEF prend actuellement part à une vaste campagne sur les réseaux sociaux visant à sensibiliser le public aux bienfaits durables et inégalés de l’allaitement maternel exclusif. Depuis l’été 2010, les pages Weibo de l’UNICEF ont attiré plus de 1 100 000 internautes.

« J’ignorais que le lait maternel renfermait des anticorps et des lymphocytes de la mère jusqu’à ce que je lise cette information sur le microblogue de l’UNICEF, indique Jiangqun An, qui est mère d’un bébé âgé de 18 mois, et habite à Beijing. De nombreux forums de discussion et des blogues donnent des conseils pratiques sur l’allaitement maternel, et le contenu de la page de l’UNICEF est fréquemment partagé par d’autres utilisateurs et utilisatrices. »

Yang Lan, une ambassadrice de l’UNICEF en Chine et membre de la Conférence consultative politique du peuple chinois, a présenté pendant une conférence en mars dernier une résolution réclamant l’augmentation du soutien et l’adaptation du milieu de travail pour les mères qui allaitent, ainsi que la réglementation des publicités faisant la promotion du lait maternisé.

« Les enfants exclusivement nourris au sein sont plus vifs d’esprit et en meilleure santé, explique Yang Lan. Les enfants et les mères retireront les bienfaits de l’allaitement maternel pendant toute leur vie, c’est pourquoi nous devons appuyer cette pratique et mieux réglementer les publicités faisant la promotion du lait maternisé. Le lait maternel devrait être le premier aliment consommé par les nourrissons. »

Aidez l’UNICEF à poursuivre la sensibilisation des jeunes mères en effectuant un don dès aujourd’hui.