Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

la Journée du chandail rose

Par Peter Dicks, UNICEF Canada

Le 25 février marque la Journée du chandail rose, une journée de sensibilisation à la lutte contre l’intimidation inspirée par le geste de deux étudiants d’une école secondaire en Nouvelle-Écosse. Afin d’exprimer leur solidarité envers un autre jeune qui avait été victime d’intimidation pour avoir porté un chandail rose, ces adolescents ont distribué des débardeurs roses à tous les garçons de l’école et les ont encouragés à les porter.

L’intimidation demeure malheureusement un grave problème, non seulement dans nos écoles, mais aussi dans les foyers, les milieux de travail et sur le Web. Dans son rapport intitulé Hidden in Plain Sight (en anglais – Caché sous nos yeux), l’UNICEF souligne que de 31 à 40 pour cent des enfants canadiens âgés de 13 à 15 ans ont subi au moins un acte d’intimidation dans leur vie. Si personne n’ignore l’existence de l’intimidation et ses conséquences dévastatrices, il y a étonnamment encore trop de gens qui considèrent que ce phénomène fait tout simplement partie du développement de l’enfant.

UNICEF Canada

Ces personnes ne savent peut-être pas que le Canada a signé la Convention relative aux droits de l’enfant des Nations Unies en 1991. Créée il y a 25 ans, cette entente concrétisait la promesse faite aux enfants du monde par les gouvernements de veiller à ce que nos sociétés mettent tout en œuvre pour protéger leur droit de survivre et de s’épanouir. Les dispositions de la convention comprennent le droit d’être protégé contre la violence physique ou psychologique, ainsi que le droit de vivre une vie exempte de toute forme de discrimination.

La Journée du chandail rose représente un bel exemple de jeunes qui se prennent en main et exercent leurs droits d’avoir une opinion, de faire entendre leur voix et de s’exprimer librement. De plus, en faisant de leur école un lieu sécuritaire où tout le monde se sent bien, ces deux adolescents ont fait en sorte que toutes les étudiantes et tous les étudiants de leur école puissent exercer leur droit à l’éducation et devenir des personnes responsables et pacifiques.

Heureusement, chacun de nous peut contribuer à la lutte contre l’intimidation. Réfléchissez à vos propres comportements et demandez-vous s’ils ont un jour blessé quelqu’un autour de vous. Si vous vous sentez vraiment motivé, lancez une campagne contre l’intimidation ou participez à une campagne déjà existante dans votre communauté. Vous pouvez aussi prendre part aux échanges sur Twitter ou sur d’autres médias sociaux. Ensemble, nous pouvons tous contribuer à la Journée du chandail rose en faisant entendre notre voix pour que l’intimidation cesse! N’oubliez pas de nous faire part de vos initiatives et de vos idées pour lutter contre l’intimidation en laissant un commentaire ci-dessous. Vous pouvez aussi témoigner votre solidarité en affichant des photos de vous habillé en rose.

Pour joindre la conversation sur Twitter et Facebook, utilisez les mots-clics #PinkShirtDay et #BullyingStopsHere.