Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Le livre de ma véritable histoire

La diffusion aujourd’hui de Le livre de ma véritable histoire, un rapport spécial faisant état des recommandations présentées l’automne dernier aux audiences publiques sur les jeunes qui quittent la prise en charge de l’État, marque un jour important pour les milliers de jeunes en Ontario qui sont placés dans des institutions.

Près de 200 recommandations ont été soumises au cours de ces audiences publiques qui ont porté sur les défis auxquels font face les jeunes qui doivent quitter la prise en charge lorsqu’ils sont âgés de 18 ans, et qui n’ont alors plus droit au soutien des organismes de protection de la jeunesse de l’Ontario. 

Le rapport diffusé aujourd’hui rend compte de mesures concrètes pour aller de l’avant et présente la principale recommandation voulant que la province de l’Ontario collabore avec les jeunes placés dans des institutions et ceux quittant la prise en charge de l’État, afin d’établir un plan d’action en faveur d’un changement fondamental d’ici le mois de novembre 2012. 

Marv Bernstein, le conseiller principal de la promotion et de la défense des droits d’UNICEF Canada, a pris part aux audiences l’automne dernier et s’est dit heureux que de nombreuses recommandations d’UNICEF Canada aient été incluses dans le rapport final déposé aujourd’hui, notamment le report à 25 ans de l’âge limite d’admissibilité à la prise en charge, qui est actuellement fixé à 21 ans.  

 « Nous sommes fiers de la contribution d’UNICEF Canada aux recommandations du rapport sur les jeunes quittant la prise en charge. L’UNICEF appuie les recommandations mûrement réfléchies et centrées sur les jeunes qui procurent un cadre de référence pour la concertation et la prise de mesures tangibles par la province de l’Ontario », a déclaré monsieur Bernstein.

Parmi les autres recommandations, mentionnons la possibilité pour les jeunes de vivre en famille d’accueil ou en foyer collectif jusqu’à ce qu’ils soient prêts à assumer leur autonomie; la proclamation d’une journée des enfants et des jeunes pris en charge par l’État; un engagement à assurer que chaque enfant pris en charge a des plans en matière de santé et d’éducation; un engagement à recueillir et à publier de l’information sur la situation des enfants et des jeunes pris en charge; la création de ressources en ligne pour les enfants et les jeunes placés dans des institutions et les jeunes quittant la prise en charge.

UNICEF Canada a la certitude que ces mesures changeront concrètement la vie des jeunes pris en charge en Ontario. Le processus participatif des audiences publiques s’est avéré un excellent modèle de l’engagement de la jeunesse qui devrait être considéré dans le cadre de l’étude d’autres enjeux cruciaux touchant les enfants et les jeunes de chacune des provinces et de chacun des territoires du Canada.

Pour obtenir plus de détails sur la contribution et les recommandations d’UNICEF Canada, cliquez ici (en anglais suelement).

Le compte rendu des audiences publiques sur les jeunes quittant la prise en charge, Le livre de ma véritable histoire, est accessible sur le site Web du Bureau de l’intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes ici. Un rapport sur vidéo est également accessible au YouTube.

Pour obtenir plus de détails sur le projet Notre Voix, Notre Tour et le compte rendu des audiences sur les jeunes quittant la prise en charge, visitez le site web; ou allez sur Facebook, Twitter et YouTube.