Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Lutter contre le virus Ebola en Afrique de l’Ouest

Ceci est une intervention de premières lignes lors d’une épidémie de virus Ebola, comme celle qui sévit en Afrique de l’Ouest. L’endiguement étant primordial, l’UNICEF outille les populations en leur apprenant comment se protéger, et ce, même si cela exige de faire du porte-à-porte pour lutter contre les rumeurs, les fausses perceptions et la peur.

Nous avons également distribué plus de deux millions de pains de savon et plus de 600 000 bouteilles de chlore uniquement en Guinée et au Libéria. L’UNICEF est aussi venu en aide à au moins 5,5 millions de personnes en Afrique de l’Ouest, mais nous n’arrêterons pas notre travail avant que les enfants soient en sécurité.

Cette galerie de photos illustre notre travail au Libéria.

Du matériel éducatif, comme des affiches, véhicule des renseignements essentiels. Dans un pays où le bouche-à-oreille constitue le principal mode de communication et où l’information est souvent déformée en cours de route, les documents de sensibilisation ne suffisent toutefois pas. Les communicatrices et les communicateurs de l’UNICEF amènent donc du matériel ainsi que leurs messages essentiels à la survie des familles dans les régions touchées.

Des affiches font la promotion du lavage des mains à l’eau potable et au savon; encouragent l’examen dans un centre médical si l’on a des maux de tête, de la fièvre, des vomissements, des douleurs, de la diarrhée, les yeux rouges, ou une éruption cutanée; et soulignent d’éviter les comportements à risque, comme toucher une personne qui présente des symptômes de la maladie.

Trois petites filles regardent une affiche conçue par l’UNICEF expliquant ce qu’il faut faire et ne pas faire pour ne pas contracter le virus Ebola. Afin de nous assurer que les jeunes enfants et même les adultes analphabètes comprennent nos affiches de sensibilisation, des illustrations viennent renforcer les messages.

De nombreuses communautés libériennes sont inaccessibles par la route, mais même ces régions sont exposées au virus Ebola. Afin de s’assurer que les personnes qui vivent dans les régions les plus reculées du pays reçoivent elles aussi l’information essentielle à leur survie, des travailleuses et des travailleurs sociaux voyagent en voiture, à moto et à pied pour passer le mot et protéger chaque enfant, où qu’il soit.

En plus d’appuyer les efforts de sensibilisation communautaires, l’UNICEF fait don au ministère de la Santé d’approvisionnements d’urgence de chlore, de pulvérisateurs et de bâches, afin de soutenir les programmes de gestion de cas dans les régions touchées.

La religion est un élément central de la société libérienne, qui compte une importante population chrétienne et une population musulmane minoritaire. Il a donc été important pour l’UNICEF de travailler en collaboration avec les églises et les mosquées dans le cadre de son programme de sensibilisation aux épidémies de virus Ebola.

Avec une maladie aussi compliquée et, pour de nombreuses personnes au Libéria, aussi mystérieuse que l’Ebola, le dialogue interpersonnel est essentiel pour sensibiliser la population à l’infection, et pour l’aider à comprendre la maladie. Lorsque l’épidémie d’Ebola s’est déclarée au Libéria, l’UNICEF a donc immédiatement mobilisé une équipe de travailleuses et de travailleurs sociaux communautaires pour aller dans le comté de Lofa, où le premier cas a été signalé, afin d’éduquer la population en voyageant de village en village.

Aussitôt que le gouvernement a déclaré une épidémie d’Ebola au Libéria, l’UNICEF a entrepris la conception de plusieurs documents de communication, y compris des affiches, afin de sensibiliser la population à la maladie. L’affiche ci-dessus explique quoi faire et ne pas faire pour éviter de contracter le virus Ebola.

Dans un pays où plus de 40 pour cent de la population utilise la téléphonie mobile, les messages textes peuvent constituer le moyen le plus efficace pour transmettre des messages. L’UNICEF a travaillé en collaboration avec le ministère de la Santé et des Affaires sociales afin de rédiger des messages clés à transmettre par messages textes, et de charger les plus importantes entreprises de téléphonie cellulaire au Libéria d’expédier ces messages. Cette photo illustre les résultats de ce travail.

Toutes les photos : © UNICEF/2014/Libéria/Jallanzo

Appuyez nos programmes d’urgence en faisant un don dès aujourd’hui.

Catégories :
Région géographique :