Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Pas de place pour les enfants : les conséquences de cinq années de guerre pour les enfants de la Syrie

Chaque enfant syrien âgé de moins de cinq ans n’a connu rien d’autre qu’une vie façonnée par la guerre. On estime que 2,9 millions d’enfants vivent en Syrie et qu’au moins 811 000 autres se trouvent dans les pays voisins.

Il est essentiel de répondre aux besoins et de respecter les droits de tous les enfants dont la vie est bouleversée par ce conflit, si nous voulons éviter qu’une génération entière et des décennies de progrès en matière de développement ne soient perdues.

Les enfants venus au monde il y a cinq ans ne connaîtront jamais la Syrie dont leurs parents se souviennent. Des bombes ont transformé les écoles, les centres de santé et les parcs en décombres. Les rues où ils devraient pouvoir jouer sont bloquées par des points de contrôle ou jonchées de restes explosifs de guerre. Des milliers d’écoles et d’hôpitaux ont été fermés.

No Place for children: The impact of five years of war on Syria’s children and their childhoods

Des maladies autrefois vaincues ressurgissent. Sans travail et endettés, les parents ne peuvent plus subvenir aux besoins les plus élémentaires de leur famille. L’approvisionnement en eau dans les quartiers est souvent peu fiable ou contaminé. Dans certaines régions de la Syrie, qui était avant un pays développé et autonome, des enfants meurent de malnutrition sévère.

Dans les pays voisins de la Syrie, le nombre de personnes réfugiées est près de dix fois supérieur aujourd’hui à ce qu’il était en 2012. La moitié de ces personnes sont des enfants. Certains arrivent en voiture, et d’autres marchent pendant des jours pour être en sécurité. Plus de 16 600 enfants non accompagnés et séparés ont traversé les frontières syriennes, et plus de 151 000 autres sont nés en tant que réfugiés.

Le conflit qui sévit en Syrie est le plus meurtrier et le plus complexe de notre époque; il touche des millions de personnes, et ses effets sont ressentis à travers les continents.

Aujourd’hui plus que jamais, il s’agit d’une crise qui touche les enfants. Plus de huit millions d’enfants en Syrie et dans les pays voisins ont besoin d’aide.

Des millions d’enfants ont mûri avant l’âge; certains ont été contraints de subvenir seuls aux besoins de leur famille, tandis que d’autres n’ont eu d’autre choix que de se marier et devenir mères. Beaucoup se sont engagés dans les combats à un très jeune âge et, souvent, sans le consentement de leurs parents, jouant ainsi un rôle nettement plus actif.

Les enfants et les jeunes syriens veulent contribuer lorsque la paix reviendra enfin en Syrie. Leur situation est différente, mais leurs rêves sont les mêmes : avoir un avenir et reconstruire la Syrie en tant qu’artisans et artisanes de la paix, médecins, enseignantes et enseignants, dirigeantes et dirigeants. Les outils dont ils ont besoin sont simples : des esprits instruits, des corps en bonne santé et une confiance en soi.

Lisez notre nouveau rapport, intitulé No Place for children: The impact of five years of war on Syria’s children and their childhoods (en anglais).

Catégories :
Mots-clés populaires :
Région géographique :