Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Qu’est-ce que l’Ebola? Les réponses à vos questions, et les façons dont l’UNICEF apporte une aide

L’épidémie du virus Ebola qui sévit en Afrique de l’Ouest est la plus importante et la plus meurtrière que le monde ait jamais connue. Plus de 4 200 personnes ont été infectées et plus de 2 200 sont décédées en raison de la maladie.

Vous pouvez nous aider à procurer les fournitures essentielles et le soutien logistique nécessaires pour mettre fin à l’épidémie. Faites un don dès aujourd’hui.

 

1. Qu’est-ce que l’Ebola?

L’Ebola est une maladie grave et souvent mortelle. Son taux de mortalité se situe entre 50 et 90 pour cent. Nos collègues qui travaillent sur le terrain décrivent la situation comme une « guerre biologique » menée par un « ennemi invisible ».

2. Quels sont les symptômes?

Les symptômes sont la fièvre, des douleurs musculaires, des maux de tête et de gorge, des vomissements, de la diarrhée et des hémorragies.

3. Comment peut-on contracter l’Ebola?

La maladie est transmissible par contact direct avec les fluides corporels d’une personne infectée, par l’intermédiaire d’une surface contaminée ou par contact d’une personne à une autre.

4. Peut-on prévenir la maladie?

Il n’existe pas de médicament ou de traitement contre l’Ebola, mais il est possible d’être traité à l’hôpital par des travailleurs et travailleuses de la santé qui suivent des procédures strictes pour prévenir les infections.

Partout au Libéria, les enfants se lavent maintenant les mains avec du désinfectant à base de chlore.

5. Qu’en est-il de l’épidémie actuelle d’Ebola?

L’Ebola a causé la mort d’enfants, de parents, de membres du personnel médical et même de journalistes. La présente épidémie est la plus grave jamais enregistrée : le virus se propage à une vitesse alarmante au-delà des frontières et dans les communautés. Aujourd’hui, le Conseil de sécurité des Nations Unies a déclaré que l’Ebola menace la paix et la sécurité internationales.

Trois pays sont aux prises avec la maladie (la Sierra Leone, le Libéria et la Guinée) et huit autres pays à haut risque s’emploient activement à empêcher la propagation de l’épidémie (le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée-Bissau, le Mali, le Nigeria et le Sénégal).

6. Quelles sont les conséquences de cette épidémie pour les enfants?

Un trop grand nombre d’enfants sont morts ou sont devenus orphelins à cause des maladies. Dans plusieurs régions de la Sierra Leone, de la Guinée et du Libéria, l’épidémie a semé la peur, divisé les communautés, et détruit les moyens de subsistance. La maladie a eu de fortes répercussions socio-économiques sur des sociétés entières. Des frontières et des écoles ont été fermées. Les systèmes de santé et d’autres services essentiels ont été gravement perturbés.

Une femme infectée par le virus Ebola boit de l’eau dans un centre de traitement fonctionnant à la limite de sa capacité.
 

7. Pourquoi cette épidémie est-elle si difficile à contenir?

La propagation de la maladie du virus Ebola en Afrique de l’Ouest a été alimentée par la faiblesse des systèmes de soins et la capacité limitée à réagir avec rapidité à l’apparition de nouveaux cas. Il s’agit aussi de la première fois que le virus Ebola se propage dans des zones urbaines et densément peuplées (contrairement aux zones rurales). Cette situation rend beaucoup plus difficile le repérage des personnes infectées par le virus ou de celles qui l’ont transmis. Il est aussi plus difficile de contrôler et de dépister les personnes qui franchissent les frontières.

Les craintes, les rumeurs et le manque de connaissance de la maladie contribuent également à sa propagation. Pour combattre l’épidémie sans perdre la confiance et la coopération des personnes traitées, il convient d’élaborer et de diffuser des messages sanitaires et de sensibilisation culturellement appropriés, et qui transmettent l’information adéquate.

Les équipes de l’UNICEF se rendent dans chaque foyer afin de diffuser des messages de prévention.

8. Que fait l’UNICEF?

L’UNICEF distribue des fournitures

L’UNICEF est l’un des principaux distributeurs de fournitures essentielles pour le traitement et les soins des personnes infectées par le virus, et en ce qui a trait à la prestation des services de base. Nous continuons d’acheminer massivement par voie aérienne des fournitures essentielles aux pays touchés. D’ici la première semaine d’octobre, nous aurons affrété 55 avions et livré 1 300 tonnes de matériel.

L’UNICEF aide les familles à se protéger

Au cours des prochaines semaines, nous emballerons et expédierons 50 000 trousses familiales de protection, qui contiennent des gants, des habits de protection, des masques, du savon, du chlore et des seaux. Les 9 000 premières trousses quitteront nos entrepôts cette semaine pour être livrées au Libéria. Les trousses familiales de protection viennent s’ajouter aux trousses de produits d’hygiène qui ont déjà été emballées et distribuées dans le pays.

L’UNICEF s’emploie également à endiguer l’épidémie en s’efforçant de dissiper les rumeurs et les idées fausses sur la maladie. Il est indispensable que le bon message soit diffusé aux bonnes personnes au bon moment, comme nous l’avons constaté au Libéria. En Sierra Leone, des équipes iront de porte en porte pour diffuser à 1,5 million de ménages des informations vitales sur la prévention et la transmission de la maladie.

L’UNICEF prend des mesures pour préparer les pays à risque

L’UNICEF travaille aussi en collaboration avec les gouvernements dans les pays à risque et les pays voisins afin de les préparer à d’éventuelles flambées d’Ebola. Nous diffusons de l’information dans les communautés, élaborons des plans d’urgence et constituons des approvisionnements de fournitures.

L’UNICEF envoie davantage de personnel

Afin de renforcer notre présence au Libéria, en Sierra Leone et en Guinée, nous mettons 67 membres du personnel additionnels à la disposition des trois pays, et nous en déploierons 37 autres au cours des prochaines semaines.

9. Comment pouvez-vous aider?

Nous sommes engagés dans une course contre la montre pour endiguer l’épidémie, mais nous manquons de ressources. Afin de briser la chaîne de transmission du virus, nous avons un besoin urgent de 200 millions de dollars pour financer nos interventions.

Vous pouvez nous aider à procurer des fournitures essentielles et le soutien logistique nécessaires afin de mettre fin à l’épidémie. Faites un don dès aujourd’hui.

Des envois de fournitures essentielles à la survie sont en route vers les familles qui en ont besoin.

Catégories :
Mots-clés populaires :
Région géographique :