Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Texter pour améliorer la vie des enfants

Il existe un nouvel allié dans la lute contre la malnutrition : le téléphone mobile. La technologie de messagerie RapidSMS, mise en oeuvre par le gouvernement malawien grâce au soutien de l’UNICEF, permet aux médecins de communiquer par messages textes avec les services de santé nationaux et ceux des différents districts.

Le nouveau système permet déjà à des enfants comme Brenda Jumbe, âgée de trois ans, de vivre plus longtemps et en meilleure santé.

Brenda, alors âgée de 14 mois, avait toujours l’air malade. Ne sachant plus quoi faire, sa mère Anna a parcouru dix kilomètres pour chercher de l’aide au centre de santé de Chiwamba.

Le personnel de la santé du centre de Chiwamba a envoyé les données recueillies par SMS au ministère de la Santé. Les résultats sont revenus rapidement, indiquant que Brenda souffrait de malnutrition sévère. Elle a alors été admise dans un programme de récupération nutritionnelle.

© UNICEF/MLIA2009-00126/Giacomo Pirozzi

Une travailleuse de la santé mesure le bras d’un bébé pour connaître son état nutritionnel. La partie verte du ruban à mesurer indique que le bébé est en bonne santé.

La messagerie RapidSMS a été introduite au Malawi en 2009. En collaboration avec l’Université de Columbia, l’UNICEF a aidé le gouvernement à mettre sur pied un projet pilote de surveillance nutritionnelle dans les districts de Dedza, de Salima et de Kasungu.

Les téléphones mobiles utilisés par les travailleurs et travailleuses de la santé sont reliés à un ordinateur national, lequel est programmé pour effectuer des analyses de données simples et réaliser des graphiques de l’état nutritionnel de chaque enfant.

Par le passé, les médecins et les travailleurs et travailleuses de la santé parcouraient parfois 30 kilomètres ou plus pour transmettre les données des examens, puis attendaient des journées entières ou des semaines pour recevoir les résultats.

Aujourd’hui, grâce au système RapidSMS, les données et les résultats sont transmis très rapidement. Les médecins et les travailleurs et travailleuses de la santé des 200 centres de santé du pays sont ainsi mieux reliés aux établissements de santé nationaux et régionaux.

Avec environ 2,4 milliards d’utilisateurs assidus, soit presque le trois quarts des abonnés au téléphone mobile à l’échelle mondiale, le système RapidSMS constitue l’application de saisie de données la plus populaire au monde.

La téléphonie mobile est une technologie de communication très prisée dans les pays en développement où le budget national restreint rend la téléphonie fixe inaccessible dans la majorité des régions.

Un rapport de l’Université de Columbia a conclu que les résultats du projet pilote étaient très encourageants. Le système RapidSMS a amélioré la communication del’information sur la nutrition, tout en permettant de réduire à moins de trois pour cent le pourcentage d’erreurs de diagnostic.

Anna Jumbe le confirme. Maintenant âgée de trois ans, Brenda est complètement rétablie. « Ma fille va bien et s’épanouit », affirme-t-elle.

Mots-clés populaires :
Région géographique :