Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

L’UNICEF lance un appel de 3,3 milliards de dollars pour venir en aide à 48 millions d’enfants pris dans des conflits et autres crises

2017-01-31

TORONTO/NEW YORK/GENÈVE, le 31 janvier 2017 – Quarante-huit millions d’enfants qui vivent au cœur de certains des pires conflits du monde et d’autres situations d’urgence humanitaire bénéficieront de l’appel de fonds pour 2017 lancé aujourd’hui par l’UNICEF.

De la Syrie au Yémen, en passant par l’Iraq, et du Soudan du Sud jusqu’au Nigeria, les enfants sont la cible directe d’attaques. Les maisons, les écoles et les communautés sont en ruines. Les espoirs des jeunes et leur avenir sont en jeu. Actuellement, à l’échelle mondiale, près d’un enfant sur quatre vit dans un pays touché par un conflit ou une catastrophe.

« Le fait qu’il s’agisse du plus important appel humanitaire en 70 ans d’histoire de l’UNICEF est tragique, car cela signifie qu’un plus grand nombre d’enfants que jamais auparavant sont exposés à la violence ou à des catastrophes. D’un autre côté, le fait que nous sachions précisément comment venir en aide à chaque enfant et comment lui procurer le soutien essentiel dont il a besoin pour survivre et s’épanouir devrait apporter un peu d’espoir. Il nous faut simplement les ressources nécessaires pour pouvoir le faire », explique David Morley, le président et chef de la direction d’UNICEF Canada.

Des enfants dans 48 pays ont besoin d’aide de toute urgence

Le rapport de l’UNICEF, intitulé Action humanitaire pour les enfants, présente l’appel de fonds de l’organisme pour 2017, qui s’élève à 3,3 milliards de dollars américains, de même que ses objectifs visant à procurer aux enfants un accès à de l’eau potable, de la nourriture, une éducation et des services de santé et de protection dans 48 pays du monde.

« D’un pays à l’autre, les guerres, les catastrophes naturelles et les changements climatiques forcent de plus en plus d’enfants à fuir leur domicile, ce qui les expose à la violence, aux maladies et à l’exploitation », déclare Manuel Fontaine, le directeur des programmes d’urgence de l’UNICEF.

La malnutrition représente une menace silencieuse pour des millions d’enfants

Selon les estimations, 7,5 millions d’enfants seront exposés au risque de malnutrition sévère aiguë dans la majorité des pays visés par l’appel de fonds, dont près d’un demi-million d’enfants dans le nord-est du Nigeria et au Yémen.

« La malnutrition représente une menace silencieuse pour des millions d’enfants. Ses effets peuvent être irréversibles, et priver les enfants de leur potentiel mental et physique. Dans sa forme la plus grave, la malnutrition sévère peut être mortelle », ajoute monsieur Fontaine.

La plus importante partie de l’appel est pour les enfants et les familles pris dans le conflit en Syrie, qui entrera bientôt dans sa septième année. L’UNICEF demande un total de 1,4 milliard de dollars pour venir en aide aux enfants syriens qui se trouvent en Syrie et pour ceux qui vivent en tant que réfugiés dans les pays voisins.

L’eau, l’éducation et les vaccins sont les priorités absolues en 2017

Les autres priorités de l’UNICEF, en collaboration avec ses partenaires, comprennent pour 2017 :

  • procurer à plus de 19 millions de personnes un accès à de l’eau potable;
  • offrir une éducation de base formelle ou non formelle à 9,2 millions d’enfants;
  • vacciner 8,3 millions d’enfants contre la rougeole;
  • apporter un soutien psychosocial à plus de deux millions d’enfants;
  • traiter 3,1 millions d’enfants souffrant de malnutrition sévère aiguë.

Le Canada compte parmi les dix plus importants donateurs de l’UNICEF

Le gouvernement du Canada a toujours figuré parmi les dix principaux donateurs de l’UNICEF, y compris dans le cadre des interventions d’urgence de l’organisme.

« Grâce à la générosité du Canada et de la population canadienne, nous sommes en mesure de venir en aide à un plus grand nombre d’enfants parmi les plus vulnérables du monde. Cela en dit beaucoup sur la nation que nous sommes et sur les valeurs de compassion et de responsabilité envers nos concitoyennes et concitoyens du monde qui nous tiennent tant à cœur », ajoute monsieur Morley.

Au cours des dix premiers mois de 2016, grâce au soutien de l’UNICEF :

  • 13,6 millions de personnes ont eu accès à de l’eau potable;
  • 9,4 millions d’enfants ont été vaccinés contre la rougeole;
  • 6,4 millions d’enfants ont eu accès à une forme quelconque d’éducation;
  • 2,2 millions d’enfants ont été traités contre la malnutrition sévère aiguë.

-30-

Notes aux rédacteurs et rédactrices en chef :

Le rapport Action humanitaire pour les enfants 2017 peut être consulté au

http://www.unicef.ca/fr/centre-de-presse/article/publications.

Du matériel multimédia peut être téléchargé au http://weshare.unicef.org/Package/2AMZIF0Y3VA.

Pour aider l’UNICEF à combler les besoins humanitaires urgents des enfants cette année, cliquez ici.

Renseignements:

Stefanie Carmichael, Spécialiste des communications, (416) 482-6552 poste 8866, scarmichael@unicef.ca

Remove this and add your HTML markup here.