Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

L’UNICEF se réjouit de l’aide offerte par le Canada pour intervenir dans le cadre de la famine

2017-03-17

TORONTO, le 17 mars 2017 – UNICEF Canada s’est exprimé suite à l’annonce d’un financement de 119,25 millions de dollars effectuée aujourd’hui par le ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Ahmed D. Hussen. Ces fonds serviront à contribuer à élargir la réponse humanitaire dans le cadre de la famine qui frappe le Soudan du Sud et de la crise alimentaire continue qui sévit au Nigeria, en Somalie et au Yémen. Le président et chef de la direction d’UNICEF Canada, David Morley, a émis le commentaire suivant :

« Nous sommes très heureux de voir le Canada agir afin de procurer des secours d’urgence aux millions d’enfants et de familles qui souffrent en raison de la malnutrition et de la faim au Soudan du Sud, ainsi qu’au Nigeria, en Somalie et au Yémen. L’UNICEF mène au Soudan du Sud des interventions de secours d’urgence depuis le début du conflit et nous sommes présents sur le terrain dans les quatre pays touchés. Nous intensifions nos interventions depuis les premiers signes de famine, mais, malgré tous nos efforts, l’ampleur actuelle de la crise dépasse grandement la réponse humanitaire collective.

Au Soudan du Sud, où la famine a été déclarée, près de 100 000 personnes sont confrontées à la faim et un million de personnes, dont plus d’un quart sont des enfants, risquent de souffrir de la famine. Nous voyons déjà des signes avant-coureurs de la famine dans les trois autres pays. À l’heure actuelle, dans les pays touchés, près de 1,4 millions d’enfants risquent de mourir sous peu de malnutrition sévère aiguë.

L’annonce effectuée aujourd’hui par le gouvernement du Canada est une mesure que nous accueillons positivement et qui contribuera à éviter une catastrophe totale dans les quatre pays. L’investissement de 9,6 millions de dollars pour l’UNICEF nous permettra de continuer de procurer une aide essentielle à la survie des enfants les plus vulnérables. Cette aide comprend dépister et traiter la malnutrition, procurer des services de santé de base et des services de vaccination,  procurer une expertise et des fournitures relatives à l’eau potable et à l’assainissement, et soutenir l’accès à l’éducation.

Le soutien continu des Canadiens et des Canadiennes change les choses et contribue à apporter une aide essentielle à la survie, là où elle est la plus nécessaire. »

Renseignements:

Stefanie Carmichael, Spécialiste des communications, (416) 482-6552 poste 8866, scarmichael@unicef.ca

Remove this and add your HTML markup here.