Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

L’UNICEF soutient les familles victimes du conflit en République démocratique du Congo (RDC)

Des enfants et des familles sont piégés sur la ligne de front dans la province du Nord-Kivu en RDC.

La semaine dernière, les affrontements entre le groupe d’insurgés du Mouvement du 23-mars (M23) et l’armée congolaise ont mis la vie de milliers de personnes en péril et les ont déplacées

« Nous sommes présents sur le terrain et nous venons en aide aux enfants dont la vie est bouleversée par cette crise », affirme la représentante de l’UNICEF en RDC, Barbara Bentein.

« Dans les 24 heures qui ont suivi le début des attaques, nous avons distribué des biscuits à haute teneur énergétique aux enfants, et nous continuerons de répondre à leurs besoins urgents au fur et à mesure que la situation évoluera. »

Dimanche dernier, Mansour Rwagaza, un chauffeur de notre équipe responsable de l’approvisionnement, a entendu le bruit de tirs et de bombardements alors qu’il se dirigeait vers un centre communautaire transportant un chargement de 20 000 biscuits à haute teneur énergétique destinés aux enfants déplacés.

« J’étais à 500 mètres de la ligne de front, mais j’étais prêt à secourir ces enfants! », affirme-t-il.

Les larmes aux yeux, une mère s’est exclamée : « L’UNICEF a sauvé la vie de mon fils. Il n’avait rien mangé depuis deux jours et était extrêmement faible ».

L’intervention rapide de l’UNICEF a été possible grâce aux excellentes relations que notre organisme entretient avec ses partenaires, et ce, tant à l’échelle locale qu’internationale.

Ce travail d’équipe a permis la création d’un réseau local dont l’objectif consistait à trouver et à enregistrer les enfants non accompagnés afin de réunir les familles, de sensibiliser l’ensemble de la population aux risques qu’engendrent les mines et de mettre en place des centres de traitement pour les enfants souffrant de malnutrition.

Le conflit menace actuellement de s’étendre à d’autres régions du pays; l’UNICEF intensifie donc ses efforts pour que les enfants qui sont associés à des groupes armés soient relâchés et réintègrent leur communauté.

De plus, l’UNICEF a amélioré l’accès à l’eau potable et aux installations sanitaires afin de contrer le risque grandissant de propagation de maladies d’origine hydrique, telles que le choléra.

Dès que la situation sera sécuritaire, l’UNICEF et ses partenaires mèneront des interventions en matière de santé dont les familles déplacées pourront bénéficier, ainsi que des programmes d’éducation d’urgence en faveur des enfants déplacés.

« Nous exhortons toutes les parties en conflit à ne ménager aucun effort pour protéger les droits de tous les enfants. Leur survie et leur bien-être doivent être une préoccupation commune », a déclaré madame Bentein.

Vous pouvez apporter une contribution vitale à l’intervention humanitaire de l’UNICEF en RDC. Nous vous encourageons à contribuer à la protection des enfants vulnérables contre les maladies et la malnutrition en faisant don d’une Trousse de survie pour enfants. Cette année, au nom d’un être cher, offrez un cadeau inestimable : celui de la survie.

Survival Gifts

Child Survival KitTrousse de survie pour enfants
Affaiblis par les conditions de vie difficiles engendrées par un conflit armé ou une catastrophe naturelle, les enfants sont facilement vulnérables aux maladies évitables. Contribuez à la survie des enfants en faisant don de nourriture fortifiante et de vaccins. Cette trousse contient 50 sachets Plumpy'nutMD, 53 vaccins contre la rougeole et 230 biscuits à haute teneur énergétique. (44 $)

En novembre 2012, plus de 2,4 millions de personnes, dont 1,6 million d’entre elles se trouvant dans les provinces du Nord et du Sud-Kivu, ont été déplacées en République démocratique du Congo à cause des affrontements entre l’armée congolaise et divers groupes d’insurgés. Plus de 60 pour cent de ces personnes sont des enfants et des femmes.

Adaptation d’un texte de Cornelia Walther.

Région géographique :