Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

La vaccination au Canada : une question d’égalité

Par Stacia Sahi

La plupart d’entre nous ne se souviennent pas avoir reçu leur premier vaccin ni même le deuxième ou le troisième. Bien que nous ne nous en souvenions pas, nous pouvons cependant confirmer avoir reçu nos vaccins en consultant notre carnet de vaccination et notre dossier médical. Mais certains enfants au Canada ne sont pas complètement vaccinés, et il est difficile pour les professionnels de la santé de savoir dans quelle mesure les enfants canadiens sont vaccinés, car le Canada ne dispose d’aucun système permettant d’effectuer le suivi précis des taux de vaccination et de signaler quelles parties de notre population sont oubliées. Mais cette situation va bientôt changer.

Embed from Getty Images

 

Que fait le gouvernement canadien pour améliorer son programme de vaccination?

Dans son récent budget, le gouvernement fédéral promet 25 millions de dollars sur cinq ans pour atteindre trois objectifs liés à la vaccination au Canada :

  1. mettre à jour les objectifs nationaux de couverture vaccinale et de réduction de la maladie;
  2. améliorer la capacité du Canada de localiser les Canadiennes et les Canadiens non vaccinés ou qui n’ont pas reçu tous leurs vaccins;
  3. établir un programme ciblé afin d’améliorer l’accès aux vaccins et à leur administration.

Classement mondial du Canada en matière de vaccination

Il s’agit là d’une importante priorité pour le gouvernement. Les conclusions du Bilan Innocenti 11 de l’UNICEF, publié en 2013, estimaient que les taux de couverture vaccinale chez les enfants classaient le Canada à l’avant-dernier rang, comparativement aux 28 pays les plus riches du monde. Nous comptions parmi les trois seuls pays riches à afficher un taux de vaccination inférieur à 90 pour cent, ce qui est nettement inférieur à la couverture vaccinale nécessaire pour assurer la protection relative de « l’immunité collective ».

Notre actuel mécanisme de suivi de la vaccination repose sur les données d’enquêtes menées auprès des patients, ce qui est moins fiable et risque de donner lieu à davantage d’inexactitudes qu’un mécanisme basé sur les dossiers médicaux. Ce système a tendance à ne pas tenir compte de certains groupes démographiques, comme les enfants autochtones et les enfants immigrants. Cela signifie que les professionnels de la santé ne sont pas en mesure de dire quels groupes d’enfants ont le plus besoin d’une intervention ciblée. Ces lacunes en matière de connaissance peuvent s’avérer dangereuses. Cette réalité est apparue au grand jour en 2015, lorsque des épidémies de rougeole ont touché certaines régions de l’Ontario, du Québec, de l’Alberta et de la Colombie-Britannique.

Bilan Innocenti 13 de l’UNICEF : les enfants ne sont pas tous vaccinés

Le Bilan Innocenti 13 de l’UNICEF : L’équité pour les enfants, publié en avril 2016, souligne le fait que le Canada est une société très inégale pour les enfants. En utilisant l’indice des inégalités entre les enfants de l’UNICEF, nous avons découvert que le Canada se situe dans le tiers inférieur, au 26e rang sur 35 pays industrialisés, en ce qui concerne les écarts en matière d’inégalités entre les enfants qui se trouvent au milieu et ceux qui se situent au bas de l’échelle d’une gamme d’indicateurs de bien-être. Il y a des écarts importants, en particulier dans les inégalités en matière de santé, et il sera difficile d’obtenir une amélioration globale de la santé sans réduire ces écarts. En comprenant mieux quels enfants sont laissés-pour-compte dans différents indicateurs de la santé et du bien-être, nous pouvons déterminer à quels enfants nous devons à tout prix venir en aide au moyen de vaccins et d’autres services importants.

> Lire le Bilan Innocenti 13

Des améliorations sont en cours au Canada

Nous savons que nous pouvons obtenir des résultats positifs dans les enjeux liés à la santé. Le Bilan Innocenti 13 fait état d’une baisse dans la consommation de collations et de boissons malsaines chez les enfants, ce qui est une bonne nouvelle. Une plus grande sensibilisation aux comportements sains et des efforts ciblés pour atteindre les personnes les plus à risque peuvent avoir des retombées positives, et cela est aussi vrai en ce qui concerne la vaccination. Grâce à de nouveaux investissements dans le programme de vaccination du Canada, nous pouvons réinvestir dans notre engagement à procurer à chaque enfant les services de santé essentiels auxquels il a droit.

Effectuez le suivi des vaccins de votre famille

L’Agence de santé publique du Canada est responsable du programme national de vaccination. Consultez son site Web au www.phac-aspc.gc.ca afin de prendre connaissance des calendriers de vaccination et d’en savoir plus sur les enjeux abordés dans ce billet de blogue. Vous pouvez également télécharger l’application ImmunizeCA pour vous aider à faire le suivi des vaccins de votre famille.


Photo © UNICEF/UNI199235/Foucher

Région géographique :