Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Lancement de l’initiative Mettre fin à la violence à l’encontre des enfants

Par Simon Chorley,
responsable des programmes internationaux d’UNICEF Canada

Au 21e siècle, la violence contre les enfants n’a pas sa place. Pourtant, elle sévit dans tous les pays du monde, et détruit de jeunes vies. Même s’il s’agit souvent d’un fléau caché, car il se passe derrière des portes fermées, ceux et celles qui en sont témoins veulent tous agir afin de le contrer

  • J’ai vu de la violence en Tanzanie, où les docteurs-sorciers attaquent les enfants albinos, car ils croient que les membres de ces derniers ont des pouvoirs magiques.
  • J’ai vu de la violence en Ouganda, où les enfants de la rue, forcés de quêter et de voler de la nourriture en raison de la pauvreté, se font tirer des balles et des flèches dans les jambes par des gardes de sécurité.
  • J’ai vu de la violence en Afrique du Sud, où les enfants devenus orphelins et orphelines en raison du sida ont été violés par des hommes croyant qu’avoir une relation sexuelle avec des personnes vierges les guérirait du sida.
  • J’ai vu de la violence en Angleterre, où une jeune fille a été forcée de se faire sexuellement exploitée et où un jeune garçon nigérien a été emprisonné en tant qu’esclave d’un ménage.
  • Je vois de la violence au Canada, où des enfants subissent de l’intimidation en ligne, se font leurrer, et se font agresser.

Je vois de la violence contre les enfants, et je veux agir pour la faire cesser : c’est pourquoi je me suis joint à UNICEF Canada. Un don provenant du Canada a permis à l’UNICEF de mettre sur pied un projet de protection de l’enfant à Madagascar grâce auquel, en seulement six mois, 327 enfants victimes d’agression ont pu recevoir un soutien. Tous ces enfants ont été trouvés dans un même emplacement.

L’acteur Liam Neeson a lui aussi vu de la violence contre les enfants, et a voulu agir pour la faire cesser. C’est pourquoi il s’est joint l’UNICEF en tant qu’ambassadeur itinérant et qu’il présente aujourd’hui un film émouvant dans le cadre du lancement de l’initiative Mettre fin à la violence à l’encontre des enfants, une initiative à long terme.

Maintenant, c’est à vous de vous joindre à nous. Rendez visible ce qui est invisible en passant le mot aux personnes de votre entourage : parlez de la violence contre les enfants. Partagez l’initiative sur votre compte Twitter, votre page Facebook et sur les autres réseaux sociaux en utilisant le mot-clic #ENDviolence.

Ensemble, nous pouvons mettre fin à la violence contre les enfants!