Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Le VIH et le sida, éradiqués?

(en anglais seulement)

Alors que prend fin la Conférence internationale sur le sida (AIDS 2012) à Washington, les participants et participantes saluent les progrès sans précédent et les avancées scientifiques réalisés au cours de la dernière année, et les considèrent comme le « début de la fin de l’épidémie ».

Craig McClure, chef de la section sida de l’UNICEF, a déclaré que le monde n’avait jamais été si proche d’atteindre l’objectif d’éliminer la transmission du virus de la mère à l’enfant. En fait, l’espoir d’y arriver d’ici 2015 est bel et bien présent.

« Au cours de ces dix dernières années, d’énormes progrès ont été réalisés, affirme-t-il dans une entrevue donnée sur le réseau CTV. Cette décennie s’est terminée par une réduction de 40 pour cent du nombre de bébés nés avec le VIH. Avant, ce nombre était de 600 000 bébés infectés à la naissance, et il est maintenant d’environ 300 000. Mais il va sans dire que c’est encore 300 000 de trop. »

Il reste encore beaucoup de travail à faire.

Malgré tous les efforts déployés pour faire voir le jour à une génération à l’abri du sida, des enfants dont la vie est bouleversée par ce fléau demeurent toujours privés d’un traitement approprié.

Comme l’explique André Picard, journaliste en santé publique au Globe and Mail, 2,5 millions d’enfants dans le monde vivent avec le VIH ou le sida et, en dépit de l’existence de traitements antirétroviraux abordables, seulement un enfant sur quatre ayant besoin d’un traitement en bénéficie.

En savoir plus dans The Globe and Mail (en anglais seulement)