Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

À l’occasion de la Journée internationale de la fille, l’UNICEF souligne l’importance de l’innovation pour que davantage de filles aillent à l’école et puissent apprendre

2013-10-11

#dayofthegirl

NEW YORK , 11 octobre 2013 – Pour souligner la seconde Journée internationale de la fille, l’UNICEF met aujourd’hui en lumière le pouvoir de l’innovation, grâce à laquelle nous pouvons scolariser davantage de filles et améliorer la qualité de l’apprentissage de tous les enfants.

Bien qu’il y ait de moins en moins de filles non scolarisées, un trop grand nombre d’entre elles à l’échelle mondiale se voient refuser une éducation de qualité et la possibilité de réaliser leur plein potentiel. Les études démontrent qu’une fille passant une seule année à l’école secondaire augmente jusqu’à 25 pour cent ses futurs revenus, Cependant, à l’heure actuelle, des millions de jeunes filles ne sont toujours pas scolarisées; 31 millions d’entre elles sont en âge de fréquenter l’école primaire.

« L’éducation peut changer la vie de jeunes filles et renforcer leur communauté; l’innovation peut nous permettre d’aider chaque fille, en transformant l’éducation », a affirmé Anthony Lake, le directeur général de l’UNICEF.

Avec ses partenaires, l’UNICEF examine comment les technologies peuvent faciliter l’accès à l’éducation des filles non scolarisées et améliorer la qualité de l’apprentissage de chaque enfant.

En Afrique du Sud, le partenariat TechnoGirls, auquel participent l’UNICEF, le gouvernement, et plus de 100 entreprises du secteur privé, met en relation plus de 10 000 adolescentes avec des mentores du secteur privé afin d’améliorer leurs compétences et de faciliter leur adaptation une fois arrivées sur le marché du travail.

L’innovation permet aussi aux gouvernements et à leurs partenaires de venir en aide aux enfants les plus isolés, ceux et celles qui risquent donc le plus de ne pas être scolarisés. En Ouganda, EduTrack utilise les messages textes pour mettre en relation avec l’UNICEF les élèves et les écoles, leur permettant ainsi de faire part de renseignements concernant l’enseignement, la qualité du personnel enseignant, et la violence dans les écoles.  

L’innovation n’est pas seulement une question de technologie. Elle peut aussi signifier l’adoption de nouvelles façons de surmonter les obstacles qui empêchent la scolarisation des filles, par exemple, en améliorant les systèmes d’assainissement, ou en veillant à ce qu’elles puissent aller à l’école et en revenir en toute sécurité.

« Grâce à l’innovation, nous disposons de nouveaux instruments puissants qui nous permettent de venir en aide aux filles et d’en scolariser un nombre sans précédent. Afin de permettre à davantage de jeunes filles d’aller à l’école et d’y rester jusqu’à ce qu’elles aient terminé leur scolarité, nous devons

nous-mêmes continuer à apprendre en utilisant ces nouveaux instruments, en apportant des idées nouvelles et en développant à plus grande échelle les innovations les plus prometteuses », a expliqué Anthony Lake.

-30-

Note aux rédacteurs et rédactrices en chef :

David Morley, le président et chef de la direction d’UNICEF Canada, est disponible pour commenter les efforts mondiaux visant à aider chaque fille à faire respecter son droit à l’éducation.

L’UNICEF a souligné de diverses façons la Journée internationale de la fille. Parmi celles-ci figurent : une rencontre sur Google pour la tenue d’un débat sur l’éducation des filles avec les élèves de l’International School de Brooklyn à New York et Anthony Lake, le directeur général de l’UNICEF; la présentation par l’actrice Freida Pinto d’un panneau d’affichage interactif original qui permet aux personnes qui le regardent « d’effacer » l’image d’enfants au travail dans une usine en faisant apparaître, à la place, une image cachée d’élèves en classe.

Avec Intel, l’UNICEF avait auparavant organisé un Code for a good Hackathon; il s’agit d’une rencontre de spécialistes de l’informatique visant à élaborer un code afin d’appuyer de bonnes causes. Cette rencontre de 24 heures qui a rassemblé des étudiants et étudiantes de Stanford University et du Contra Costa Community College pour un véritable marathon informatique vise à mettre au point des applications susceptibles de faciliter l’accès à l’éducation des filles au Soudan du Sud, un problème ayant été soulevé par le laboratoire d’innovation de l’UNICEF. Dans ce pays, le plus jeune du monde, on ne compte que 800 filles qui terminent le secondaire.

Afin de souligner la deuxième Journée internationale de la fille, une célébration annuelle, l’UNICEF a diffusé une vidéo de Katy Perry, la célèbre auteure-compositrice-interprète des États-Unis. Regardez Katy Perry « rugir » afin d’aider les filles d’aujourd’hui à devenir les championnes de demain. http://www.youtube.com/watch?v=3wzjYpUMCKY

Pour obtenir des photos, des vidéos et d’autres ressources, visitez le http://weshare.unicef.org/mediaresources

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF a sauvé la vie d’un plus grand nombre d’enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d’urgence, donnons accès à de l’eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu’un accès à l’éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l’UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n’importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu’il soit.

Renseignements:

Stefanie Carmichael, Spécialiste des communications, (416) 482-6552 poste 8866, scarmichael@unicef.ca