Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Cette année, plus d’un millier d’enfants ont été libérés de groupes armés en République centrafricaine

2014-05-16

Des milliers d'autres sont toujours pris au cœur du conflit

BANGUI, République centrafricaine / GENÈVE, le 16 mai 2014 – Cette année, l’UNICEF et ses partenaires ont obtenu la libération de plus de 1 000 enfants détenus par des groupes armés en République centrafricaine. Ce chiffre représente plus de cinq fois le nombre total d'enfants libérés en 2013.

Des milliers d'autres enfants se trouvent toutefois encore dans les rangs des groupes armés dans ce pays déchiré par la guerre. Depuis l’escalade de la violence en décembre de l'année dernière, on estime que leur nombre a presque doublé, passant de 3 500 à environ 6 000.

« Le nombre croissant d'enfants qui continuent à être utilisés dans ce conflit brutal rappelle les atrocités inimaginables vécues quotidiennement par les enfants. Ces violations flagrantes des droits de l'enfant ne doivent pas rester impunies », a déclaré Souleymane Diabaté, un représentant de l'UNICEF en République centrafricaine.

Les enfants en République centrafricaine ont été utilisés par toutes les parties prenant part au conflit, non seulement en tant que combattants, mais aussi comme cuisiniers, porteurs et gardes. Un enfant sur cinq ayant été libéré cette année est une fille.

« Beaucoup de ces enfants ont vu leurs frères, leurs sœurs ou leurs parents se faire tuer sous leurs yeux et ils sont à des kilomètres de leur village et de leur famille. Chaque enfant avec qui nous avons parlé a affirmé qu'il voulait quitter le groupe armé et recommencer l'école. Nous ne pouvons pas les laisser tomber », a déclaré monsieur Diabaté.

En collaboration avec ses partenaires, l'UNICEF soutient les enfants libérés par ces groupes armés en leur offrant des services, comme des soins de santé, un soutien psychosocial, la recherche de leur famille et la réunion avec celle-ci. Nous nous assurons aussi qu’ils recommencent à aller à l'école. Les enfants plus âgés reçoivent un apprentissage accéléré et une formation professionnelle.

Le manque de fonds continue cependant d’entraver ces efforts. L'UNICEF a encore besoin de 7,6 millions de dollars US afin de financer son travail en matière de protection de l'enfant pour le reste de l’année.

À propos de l’UNICEF


L’UNICEF a sauvé la vie d’un plus grand nombre d’enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d’urgence, donnons accès à de l’eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu’un accès à l’éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l’UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n’importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu’il soit.

Renseignements:

Karine Morin, Spécialiste des communications, (514) 288-5134 poste 8425, kmorin@unicef.ca