Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Commentaires disponibles : tandis que la crise s’aggrave au Sahel, l’UNICEF accueille favorablement la décision du gouvernement de verser l’équivalent du montant des dons effectués par la population afin d’aider à améliorer la situation

2012-08-08

Montréal, le 7 août 2012 – Meg French, d’UNICEF Canada, est disponible pour commenter la crise nutritionnelle au Sahel et la décision du gouvernement canadien de verser l’équivalent du montant des dons effectués par la population afin de soutenir le travail vital de l’UNICEF auprès des enfants et des familles.

Le nombre d’enfants souffrant de malnutrition au Sahel risque d’augmenter jusqu’à 1,5 million en raison des menaces que représentent les combats, les sauterelles et le choléra. Des commentaires sont disponibles en ce qui a trait à la manière dont les dons des Canadiens et Canadiennes renforceront les programmes de l’UNICEF en faveur des enfants les plus démunis de la région, ainsi que sur les fonds de contrepartie versés par l’Agence canadienne de développement international, afin de verser l’équivalent du montant effectué par la population canadienne du 7 août au 30 septembre 2012.

Présent dans neuf pays sur le territoire du Sahel, l’UNICEF s’emploie en priorité à sauver des vies en offrant des traitements aux enfants dénutris, de l’eau potable et des installations sanitaires, et en intervenant dans d’autres domaines de la santé, afin de protéger les enfants contre des maladies telles que le choléra et la rougeole. Les prochaines semaines seront cruciales pour la prestation de services.

L’UNICEF a recueilli moins de 50 pour cent des fonds demandés. Une somme de 122 millions de dollars manque toujours afin d’être en mesure de dépêcher des secours au Burkina Faso, au Cameroun, au Tchad, au Mali, en Mauritanie, au Niger, au Nigeria, au Sénégal et en Gambie pendant l’année 2012.

Les Canadiens et Canadiennes peuvent appuyer le travail de l’UNICEF au Sahel en effectuant des dons au unicef.ca/sahelmaintenant ou en téléphonant au 1 800 567-4483. 

Quoi : Commentaires sur les programmes d’urgence mis en œuvre par l’UNICEF afin de venir en aide à 1,5 million d’enfants risquant de souffrir de malnutrition sévère aiguë, partout dans la région du Sahel.

Qui : Meg French, directrice des programmes internationaux d’UNICEF Canada; un ou une porte-parole de l’UNICEF dans la région du Sahel.

Où : Toronto; un ou une porte-parole de l’UNICEF est également disponible dans la région du Sahel. 

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF a sauvé la vie de plus d’enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche pour aider les enfants et leur famille, et faisons l’impossible pour permettre aux enfants de survivre : nous leur procurons des soins de santé et des vaccins, de l’eau potable, une sécurité alimentaire et nutritionnelle, une éducation, des secours d’urgence, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant qu’agence des Nations Unies, nous sommes actifs dans plus de 190 pays, ce qui est plus que toute autre organisation. Notre détermination et notre portée sont sans égales, car nous venons en aide à chaque enfant, où qu’il soit!

Partagez ces messages sur votre page Facebook et votre compte Twitter.

Renseignements:

Stefanie Carmichael, Spécialiste des communications, (416) 482-6552 poste 8866, scarmichael@unicef.ca