Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Crise qui s’aggrave au Sahel : l’UNICEF lance un appel de fonds pour aider d’urgence les enfants

2012-06-13

Montréal, le 11 juin 2012 – L’UNICEF lance aujourd’hui un appel de fonds supplémentaires pour renforcer l’aide humanitaire au Sahel. L’UNICEF affirme qu’au cours des quatre premiers mois de l’année, et dans le cadre des interventions d’urgence mises en œuvre dans la région, près d’un quart de million d’enfants âgés de moins de cinq ans qui souffraient de malnutrition sévère aiguë ont reçu des traitements qui leur ont sauvé la vie.

Prévoyant qu’au moins 1,1 million d’enfants auront besoin d’un traitement contre la malnutrition au cours de l’année 2012, l’organisme a augmenté à 5 200 le nombre de centres de traitement spécialisés à mettre sur pied afin de faire face à la crise qui sévit dans neuf pays. La région connaissant actuellement la période la plus sèche et la plus éprouvante de l’année, le nombre d’enfants qui auront besoin d’aide dans les trois prochains mois connaîtra une forte augmentation.

La persistance du conflit au Mali, qui a contraint 170 000 personnes à quitter leur village pour se réfugier dans trois pays voisins, crée de nouvelles demandes et rend difficile l’accès à l’aide humanitaire. Cent soixante mille autres personnes ont été déplacées à l’intérieur du pays.  

L’UNICEF déclare avoir besoin de toute urgence de fonds supplémentaires pour venir en aide aux enfants et aux femmes qui vivent dans des conditions extrêmement difficiles dans la région du Sahel en Afrique. Menacés par des maladies telles que le choléra, ils sont touchés par la crise qui entraîne le déplacement de la population du Mali.

Pour le reste de l’année 2012, l’UNICEF a besoin de 146 millions de dollars US afin de répondre aux besoins de la population du Sahel. Jusqu’à présent, l’UNICEF a obtenu 93 millions de dollars pour appuyer ses interventions d’urgence.

« Les dons recueillis par l’UNICEF génèrent d’importantes retombées sur la vie des enfants, mais la situation est très complexe, explique David Morley le président et chef de la direction d’UNICEF Canada. La crise qui sévit au Mali a mis davantage d’enfants en danger et la saison sèche des trois prochains mois rendra la situation extrêmement difficile. Nous devons immédiatement renforcer nos interventions. Pour ce faire, nous demandons à la population d’ici de faire, une fois encore, preuve de générosité et de soutenir les enfants vulnérables et leur famille au Sahel. »

L’UNICEF souhaite mettre en œuvre des mesures intégrées qui prennent en compte les besoins les plus urgents.

Dans le nord du Mali, les enfants sont clairement exposés aux mauvais traitements et au recrutement dans les forces armées, et leur accès à l’éducation est compromis. Il est essentiel de soutenir l’éducation dans les neuf pays touchés par la crise nutritionnelle, car les enfants qui vivent dans des communautés en difficulté abandonnent l’école.

Des campagnes de vaccination doivent être mises sur pied afin de prévenir les épidémies. Jusqu’à présent, cette année, plus de six millions d’enfants ont été vaccinés contre la rougeole et plus de neuf millions ont reçu une moustiquaire pour le lit afin de réduire les risques de transmission du paludisme. Des mesures doivent également être mises en place avant la saison des pluies afin d’éviter les épidémies de choléra. La maladie est endémique dans de nombreuses régions touchées par la crise.

Selon les Nations Unies, environ 18 millions de personnes sont touchées par la sécheresse et la crise alimentaire qui sévit dans les neuf pays. En décembre 2011, l’UNICEF a prévenu que jusqu’à 1,5 million d’enfants auraient besoin d’être traités contre la malnutrition sévère aiguë et a lancé un appel de fonds de 119,5 millions de dollars US.

En raison du déclenchement du conflit au Mali, l’organisme a sollicité une aide de 19 millions de dollars US afin de répondre aux besoins immédiats des personnes déplacées à l’intérieur du pays et des personnes réfugiés en Mauritanie, au Burkina Faso et au Niger.

Répondant à la nécessité d’une intervention totalement intégrée, la nouvelle demande de l’UNICEF pour 2012, qui s’élève au total à 238 millions de dollars US, prend en compte les besoins liés à la crise nutritionnelle et à la situation d’urgence au Mali, ainsi que les mesures à mettre en œuvre pour lutter contre le choléra et autres épidémies.

Note aux rédacteurs

La crise nutritionnelle qui sévit au Sahel et les interventions d’urgence de l’UNICEF couvrent l’ensemble des territoires du Burkina Faso, de la Gambie (qui s’est ajoutée plus tôt cette année), du Mali, de la Mauritanie et du Niger ainsi que la ceinture sahélienne du Tchad et les régions du nord du Cameroun, du Niger et du Sénégal.

À propos de l’UNICEF

 L’UNICEF est le chef de file mondial des organismes humanitaires et des agences de développement axés sur l’aide à l’enfance. Grâce à des programmes novateurs, ainsi qu’à la promotion et à la défense des droits de l’enfant, nous protégeons ces droits et sauvons la vie d’enfants dans pratiquement chaque pays du monde. Notre portée mondiale, notre influence sans égale sur les décideurs et nos divers partenariats nous permettent de contribuer largement à façonner un monde digne des enfants, où aucun d’entre eux ne mourrait de causes évitables. Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. Pour obtenir davantage de renseignements sur l’UNICEF, visitez le www.unicef.ca.

Renseignements:

Stefanie Carmichael, Spécialiste des communications, (416) 482-6552 poste 8866, scarmichael@unicef.ca