Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Déclaration du président et chef de la direction d’UNICEF Canada, David Morley, concernant l’engagement renouvelé du Canada pour la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants

2014-06-06

Du sommet Sauvons chaque femme, chaque enfant

TORONTO, le 29 mai 2014 – Le gouvernement du Canada a démontré aujourd’hui son influence continue lorsqu’il est question de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants par un nouvel engagement généreux de 3,5 milliards de dollars afin d’améliorer la santé des mères et des enfants sur une période allant de 2015 à 2020.

UNICEF Canada accueille avec joie cet engagement renouvelé visant à mettre un terme aux décès évitables de mères, de nouveau-nés et d’enfants. Ces fonds permettront de sauver des vies, et de bâtir des communautés ainsi que des pays plus forts. Cette annonce a le potentiel de catalyser de nouveaux engagements de la part d’autres partenaires et dirigeants mondiaux.

Des progrès rapides ont récemment été réalisés pour mettre fin aux décès évitables de femmes et d’enfants. Grâce à des traitements efficaces et plus abordables, ainsi qu’à des systèmes de santé plus solides, le taux de mortalité chez les enfants âgés de moins de cinq ans à l’échelle mondiale a diminué de moitié au cours des 25 dernières années, et moins de femmes meurent pendant leur grossesse et l’accouchement.

Malgré ces progrès, nous devons en faire plus.

Cette année, nous avons vu l’accent être mis sur la nécessité de lutter contre la mortalité néonatale. Les décès chez les nouveau-nés représentent 44 pour cent du taux global de mortalité chez les enfants âgés de moins de cinq ans, ce qui est sidérant. Les 24 premières heures suivant l’accouchement sont les plus dangereuses pour une mère et son enfant; près de la moitié des décès de mères et de nouveau-nés surviennent dans ce laps de temps. Bien que nous devons continuer à venir en aide aux enfants au moyen d’interventions essentielles, comme l’administration de vaccins et la distribution de micronutriments, les enfants les plus jeunes et les plus vulnérables ont besoin de notre attention.

De nouveaux investissements pour améliorer la santé des femmes et des enfants doivent être impartis aux plus démunis, aux plus vulnérables et à ceux et celles qui se trouvent dans les régions les plus difficiles d’accès du monde. Bien que des progrès aient été réalisés à l’échelle mondiale, un examen approfondi de ces améliorations lève le voile sur les femmes et les enfants qui ne bénéficient pas de notre investissement mondial. Cette situation est inacceptable et doit être inversée de toute urgence.

Des investissements dans les statistiques démographiques et les systèmes d’état civil sont essentiels pour mieux comprendre où nous perdons du terrain. Actuellement, un enfant sur trois âgé de moins de cinq ans, soit 230 millions d’enfants à l’échelle mondiale, n’a pas d’acte de naissance. L’enregistrement des naissances ne constitue pas uniquement une première étape primordiale pour s’assurer que les enfants ont accès aux soins de santé essentiels à leur survie, mais, avec l’enregistrement des décès, elle permet aux gouvernements de surveiller la population et de prendre des décisions politiques et budgétaires éclairées pour renforcer les systèmes de santé.

Le sommet Sauvons chaque femme, chaque enfant a ouvert la voie à d’importantes discussions sur les progrès réalisés et sur le travail qui doit encore être fait pour mettre fin aux décès évitables. Nous devons maintenant transformer ces discussions en mesures pour veiller à ce que les enfants soient au centre des priorités dans le programme d’après 2015, afin de sauver encore plus de vies.

-30-

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF a sauvé la vie d’un plus grand nombre d’enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d’urgence, donnons accès à de l’eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu’un accès à l’éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l’UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n’importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu’il soit.

Renseignements:

Stefanie Carmichael, Spécialiste des communications, (416) 482-6552 poste 8866, scarmichael@unicef.ca