Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Des entreprises canadiennes et la société civile s’unissent pour les droits de l’enfant

2014-02-13

TORONTO, le 13 février 2014 – Quelques-unes des plus importantes entreprises canadiennes se sont jointes aujourd’hui au réseau canadien du Pacte mondial, à Aide à l’enfance et à UNICEF Canada, afin de publier les Principes des droits de l’enfant et du monde des affaires. Il s’agit en effet du premier cadre complet de responsabilité sociale visant à guider les entreprises dans l’ensemble des mesures qu’elles peuvent prendre pour respecter et soutenir les droits de l’enfant en milieu de travail, sur le marché, dans leur environnement et au sein de la communauté.

D’importants dirigeants et dirigeantes du gouvernement, d’entreprises et de la société civile, ainsi que les médias, ont assisté au lancement canadien, qui était organisé au Fairmont Royal York par le Canadian Club de Toronto. Madame Lois Brown, députée et secrétaire parlementaire du ministre du Développement international, y représentait le gouvernement du Canada et a parlé des possibilités qu’ont les entreprises canadiennes.

« La priorité absolue du gouvernement en matière de développement est la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants, et c’est pourquoi nous sommes fiers d’appuyer cette importante initiative. Les gouvernements, les entreprises, la société civile et les particuliers ont tous un rôle à jouer pour veiller à ce que les enfants, en particulier ceux et celles qui se trouvent dans les pays en développement, reçoivent les outils nécessaires pour se bâtir un avenir prometteur. »

Lois Brown, députée et secrétaire parlementaire du ministre du Développement international

L’événement comprenait également une table ronde animée par Diana Bishop, ancienne journaliste correspondante du réseau CTV, à laquelle ont participé John LeBoutillier, le président et chef de la direction d’Unilever Canada; Doug Horswill, le premier vice-président de Teck Resources; Juanita Montalvo, la première vice-présidente de Sherritt International; et Brendan Seale, le directeur du développement durable d’IKEA Canada.

« En tant que compagnie de produits emballés pour la vente aux détails, Unilever a la responsabilité de gérer ses affaires d’une façon responsable et durable. Unilever implante non seulement des lignes directrices strictes au sein de l’entreprise relativement à son marketing et ses publicités, mais travaille aussi à créer un environnement dans lequel la production, le marketing, et la consommation de produits contribuent au bien-être des enfants. Au Canada, nous transmettons des messages positifs et éducatifs grâce, par exemple, aux programmes comme le Fonds d’estime de soi de Dove et  le mouvement Mangez vrai de Hellman’s. Nous espérons que toutes les compagnies, petites, moyennes et grandes, adoptent les objectifs  présentés dans le cadre des Principes des droits de l’enfant et du monde des affaires. »

John Le Boutillier, président et chef de la direction d’Unilever

Les entreprises canadiennes sont invitées à consulter les outils et à se joindre au groupe de travail trimestriel portant sur les affaires et les enfants, mis en œuvre par le réseau canadien du Pacte mondial, et coprésidé par Aide à l’enfance et UNICEF Canada.

« Sherritt International applaudit le lancement des Principes des droits de l’enfant et du monde des affaires, ici, au Canada, et encourage toutes les entreprises canadiennes, en particulier les entreprises minières, à participer à cette initiative. Les Principes procurent aux entreprises un cadre pratique pour mettre au point des systèmes leur permettant de démontrer leur respect des droits de l’enfant, tout en contribuant à leur permis social d’exploitation et de croissance, à leurs efforts en matière de gestion des risques et, dans une plus large mesure, à de bonnes pratiques commerciales. »

Juanita Montalvo, première vice-présidente de Sherritt International

L’UNICEF, Aide à l’enfance et le Pacte mondial des Nations Unies ont élaboré les dix principes, afin de procurer un cadre complet permettant de comprendre et d’aborder les retombées et les conséquences des affaires sur les droits et le bien-être de l’enfant. Les principes couvrent le travail décent, le travail des enfants, la protection et la sécurité, les produits et les services, la commercialisation et la publicité, l’environnement et l’acquisition de terrains, les dispositifs de sécurité, les situations d’urgence, et les efforts gouvernementaux et communautaires.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez visiter le www.childrenandbusiness.org (en anglais) ou participez à la conversation sur Twitter en utilisant le mot-clic #CSRchildren.

- 30 -

Aide à l’enfance

Aide à l’enfance est le chef de file mondial des organisations indépendantes d’aide à l’enfance, offrant des programmes et apportant une aide d’urgence afin d’améliorer des vies dans quelque 120 pays du monde entier. S’employant à bâtir un monde où le droit de chaque enfant de survivre, d’être protégé, de se développer et de participer est respecté, Aide à l’enfance a pour mission d’inspirer des percées dans la façon dont la communauté mondiale traite les enfants et d’apporter des changements immédiats et durables dans leur vie. Pour en savoir plus, visitez le www.aidealenfance.ca.

UNICEF Canada

L’UNICEF a sauvé la vie d’un plus grand nombre d’enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d’urgence, donnons accès à de l’eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu’un accès à l’éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l’UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n’importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales; nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu’il soit. Pour obtenir davantage de renseignements sur l’UNICEF, veuillez visiter le www.unicef.ca.

Le Pacte mondial des Nations Unies

Le Pacte mondial des Nations Unies est la plus importante initiative volontaire mondiale concernant la responsabilité des entreprises; elle regroupe plus de 10 000 signataires répartis dans 130 pays, dont plus de 7 800 entreprises. Le Pacte mondial des Nations Unies repose sur dix principes universellement acceptés relatifs aux droits de l’homme, le travail, l’environnement et la lutte contre la corruption.

Le réseau canadien du Pacte mondial est le 101e réseau national du Pacte mondial des Nations Unies. Il aide les signataires du Canada, qu’il s’agisse de firmes canadiennes ou de filiales canadiennes d’entreprises signataires internationales, à mettre en œuvre les dix principes, tout en facilitant et en créant des occasions de collaboration multisectorielle et multipartite.

Renseignements:

Stefanie Carmichael, Spécialiste des communications, (416) 482-6552 poste 8866, scarmichael@unicef.ca