Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Des milliers d'enfants devenus orphelins à cause du virus Ebola affrontent maintenant la stigmatisation et le rejet, selon l’UNICEF

2014-09-30

Télécharger des photos et vidéos des pays touchés par le virus Ebola ici : http://uni.cf/1xZAb39

MONTRÉAL, le 30 septembre 2014 - Depuis le début de l'épidémie en Afrique de l'Ouest, au moins 3 700 enfants en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone ont perdu un ou leurs deux parents à cause du virus Ebola, selon les estimations préliminaires de l'UNICEF. Un grand nombre d’entre eux sont maintenant rejetés par les membres de leur famille qui ont survécu, par crainte de l'infection.

« Des milliers d'enfants vivent dans des conditions précaires suite au décès de leur père, de leur mère ou d’autres membres de leur famille. Ces enfants ont besoin qu’on leur accorde de toute urgence une attention et un soutien particuliers. Beaucoup d'entre eux se sentent indésirables et abandonnés. Les enfants devenus orphelins sont généralement pris en charge par un membre de la famille élargie, mais, dans certaines communautés, la peur du virus Ebola l’emporte de plus en plus sur les liens familiaux », a déclaré Manuel Fontaine, le directeur régional de l'UNICEF pour l'Afrique de l’Ouest et l'Afrique centrale, qui revient d'une visite de deux semaines en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone.

Alors que le bilan ne cesse de s’alourdir, des rapports préliminaires en provenance de la Guinée, du Libéria et de la Sierra Leone semblent indiquer que le nombre d'enfants devenus orphelins à cause du virus Ebola a nettement augmenté ces dernières semaines et risque de doubler d'ici la mi-octobre. Le virus Ebola a également de profondes conséquences sur les enfants, surtout lorsqu’ils doivent être isolés, eux ou leurs parents, pour se faire traiter.

Les interventions de l’UNICEF

Alors que l’organisme renforce ses interventions visant à combattre le virus Ebola, l'UNICEF s’assure que les enfants bénéficient du soutien psychologique et matériel dont ils ont besoin au moyen d’interventions traditionnelles et nouvelles.

  • Au Libéria, l'UNICEF aide le gouvernement à former 400 spécialistes de la santé mentale, et travailleurs et travailleuses de la santé. L'UNICEF travaille également avec les autorités locales dans les comtés les plus touchés pour aider à renforcer le soutien familial et communautaire dont bénéficient les enfants dont la vie est bouleversée par le virus Ebola, et pour fournir des soins à ceux et celles qui ont été rejetés par leur communauté ou dont les familles ont péri.
  • Au cours des 6 prochains mois, plus de 2 500 personnes auront survécu à l’Ebola, et serons donc immunisées contre la maladie. Ces personnes seront formées en Sierra Leone pour fournir des soins et un soutien aux enfants placés en quarantaine dans des centres de traitement. L'UNICEF travaille également avec des partenaires pour réunir les enfants séparés de leur famille par le biais d'un vaste réseau de recherche des familles opérant dans tout le pays. Ce réseau leur assure aussi un soutien psychosocial.
  • En Guinée, l'UNICEF et ses partenaires apporteront un appui psychosocial à environ 60 000 enfants et à leur famille vulnérable dans les communautés touchées par le virus Ebola.

«L’Ebola transforme une réaction humaine fondamentale, telle que le réconfort d’un enfant malade, en une sentence de mort potentielle. La grande majorité des enfants touchés par le virus Ebola ne bénéficient toujours pas des soins appropriés. Nous ne pouvons pas répondre à une crise de cette nature et de cette ampleur avec les moyens habituels. Nous avons besoin de plus de courage, plus de créativité, et de beaucoup, beaucoup plus de ressources », a déclaré monsieur Fontaine.

L'UNICEF a lancé un appel de fonds de 200 millions de dollars US pour fournir une aide d'urgence aux enfants et aux familles touchés par l'épidémie d'Ebola dans la région, y compris pour mettre en œuvre des activités de protection. Jusqu'à présent, l'UNICEF n'a reçu que 25 % de ce montant.

-30-

Pour nous aider: www.unicef.ca

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF a sauvé la vie d’un plus grand nombre d’enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d’urgence, donnons accès à de l’eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu’un accès à l’éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l’UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n’importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu’il soit. Pour en savoir plus à propos de l’UNICEF, veuillez visiter le www.unicef.ca.

Renseignements:

Karine Morin, Spécialiste des communications, (514) 288-5134 poste 8425, kmorin@unicef.ca