Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Des munitions explosives non explosées et des mines individuelles tuent encore plus d’enfants au Yémen

2012-04-23

SANAA, le 20 avril 2012 – L’UNICEF se déclare aujourd’hui très préoccupé par les mines individuelles et les munitions explosives non explosées qui font de plus en plus de victimes parmi les jeunes au Yémen.

Au cours des trois premiers mois de 2012 seulement, 13 enfants auraient perdu la vie et 12 autres auraient été mutilés par des munitions non explosées ou des mines, et ce, dans 12 incidents signalés.

En 2011, des munitions non explosées et des mines auraient tué 28 enfants et en auraient mutilé neuf autres. Dix-huit de ces enfants auraient perdu la vie et quatre autres auraient été blessés dans l’explosion d’une usine de munitions située dans le gouvernorat d’Abyan, au mois de mars 2011.

« Ces chiffres sont très alarmants », a commenté Geert Cappelaere, un représentant de l’UNICEF au Yémen. « Les pertes enregistrées au cours des trois premiers mois de 2012 seulement atteindront bientôt le nombre total déclaré en 2011. »

Plus tôt cette semaine, trois enfants ont également été tués par une bombe placée en bordure d’une route dans la province orientale de Hadramout. Selon des sources gouvernementales, ces enfants s’en allaient à l’école au moment où l’explosion s’est produite.

« L’UNICEF est très inquiet de ces incidents et exhorte le gouvernement de transition, et toutes les parties concernées au Yémen, à garantir en toute circonstance la sécurité de tous les enfants et leur accès sans entraves aux services sociaux de base », a indiqué monsieur Cappelaere.

« Les enfants forment plus de la moitié de la population du Yémen et il nous appartient collectivement d’assurer le respect de leurs droits et leur protection », a-t-il conclu.

 

À propos de l’UNICEF
L’UNICEF est le chef de file mondial des organismes humanitaires et des agences de développement axés sur l’aide à l’enfance. Grâce à des programmes novateurs, ainsi qu’à la promotion et à la défense des droits de l’enfant, nous protégeons ces droits et sauvons la vie d’enfants dans pratiquement chaque pays du monde. Notre portée mondiale, notre influence sans égale sur les décideurs et nos divers partenariats nous permettent de contribuer largement à façonner un monde digne des enfants, où aucun d’entre eux ne mourrait de causes évitables. Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. Pour obtenir davantage de renseignements sur l’UNICEF, visitez le www.unicef.ca.

 

Renseignements:

Karine Morin, Spécialiste des communications, (514) 288-5134 poste 8425, kmorin@unicef.ca