Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

L’UNICEF fait un appel de 17,5 millions de dollars américains pour intervenir d’urgence au Zimbabwe

2009-01-05

HARARE,  le 12 décembre 2009 – L’UNICEF lance un appel d’urgence de 17,5 millions de dollars américains pour ses opérations d’intervention d’une[a2] durée de 120 jours, tandis que le Zimbabwe lutte contre une terrible poussée épidémique de choléra et contre les effets de l’effondrement des services sociaux.

Les fonds recueillis dans le cadre de cet appel permettront à l’organisme d’intensifier sa lutte contre le choléra, de procurer des incitatifs au personnel enseignant afin de favoriser le retour au travail, de fournir les médicaments essentiels aux hôpitaux et, encore plus important, d’élargir son rôle visant à distribuer les fournitures vitales et à assurer les fonctions logistiques nécessaires au rétablissement des services sociaux.

« La situation au Zimbabwe est terrible, et notre intervention doit être à la mesure de cette gravité, explique le représentant par intérim de l’UNICEF, Roeland Monasch. Nous devons apporter toute l’aide nécessaire, et ce, de toute urgence. Pour y arriver, nous avons besoin de ressources. La crise croissante qui sévit au Zimbabwe s’ajoute à l’insécurité alimentaire grandissante et à l’épidémie de VIH et de sida, et elle représente la pire menace en vingt ans pour la survie et le développement de l’enfant. »

La crise concernant la prestation de services, causée par une catastrophe en matière de ressources humaines dans les secteurs de l’éducation et de la santé, a aggravé la situation des femmes et des enfants à l’échelle du pays au cours des deux derniers mois. La fréquentation scolaire a ainsi chuté à un maigre vingt pour cent, les principaux hôpitaux ont fermé leurs portes, et la mauvaise gestion des cas de choléra a donné lieu à un taux de létalité de 4,8 pour cent, ce qui est très supérieur au seuil international de un pour cent.

L’appel de l’UNICEF fait état du besoin d’intervention d’urgence concernant l’eau, l’hygiène, la santé et l’éducation, incluant :

  • l’approvisionnement en produits de purification de l’eau dans toutes les zones urbaines pour les quatre prochains mois;
  • la distribution de médicaments et de matériel dans les centres de traitement du choléra;
  • l’approvisionnement en médicaments essentiels (y compris en vaccins) pour 1 780 établissements sanitaires dans 62 districts;
  • le développement de la gestion communautaire de la malnutrition aiguë[a3] .

L’UNICEF a déjà réagi à la situation d’urgence en fournissant des solutés intraveineux, perfusions, tentes et lits pour patients atteints de choléra aux centres de traitement du choléra. L’organisme achemine également par camion 470 000 litres d’eau par jour, fore des puits et a distribué des produits de purification de l’eau à plus de 3,5 millions de personnes au Zimbabwe.

L’UNICEF a formé une équipe de douze spécialistes en situations d’urgence chargés de travailler dans les secteurs de l’eau, de l’hygiène, de la santé, de l’éducation, de la protection de l’enfant et de la nutrition. L’organisme a également envoyé sur place des logisticiens et des experts en forage afin d’intensifier ses opérations de secours.

Dons
Pour soutenir les opérations de secours déployées par l’UNICEF au Zimbabwe, veuillez cliquer ici : www.unicef.ca/don. UNICEF Canada recueille des fonds selon les besoins des pays en situation d’urgence. Lorsque le total des dons recueillis excède le montant requis pour répondre à ces besoins, les fonds supplémentaires sont alloués aux autres programmes d’urgence de l’UNICEF, là où les besoins sont les plus grands.

Renseignements:

Karine Morin, Spécialiste des communications, (514) 288-5134 poste 8425, kmorin@unicef.ca