Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

L’UNICEF lance un appel d’urgence à la population canadienne pour venir en aide aux enfants syriens, alors que les conditions météorologiques ont aggravé la crise qui sévit actuellement

2013-01-16

Montréal, le 16 janvier 2013 – L’UNICEF exhorte la population canadienne à répondre à son appel d’urgence en faveur des enfants syriens, alors que les conditions climatiques extrêmes, incluant de fortes pluies, de la neige et des températures sous zéro, ont considérablement aggravé la situation de millions d’enfants syriens et celle de leur famille.

« Les plus froides températures enregistrées en dix ans dans la région mettent en danger la vie de plus de deux millions d’enfants déplacés ou réfugiés, explique le président et chef de la direction d’UNICEF Canada, David Morley. Nous pressons les Canadiennes et Canadiens de faire preuve encore une fois de générosité en soutenant notre travail visant à venir en aide à ces familles qui ont déjà tant perdu et qui luttent maintenant pour survivre à un hiver glacial. »

Le camp de réfugiés de Zaatari, qui est situé dans le nord de la Jordanie et qui abrite 55 000 Syriennes et Syriens, connaît d’importantes inondations et des températures glaciales. Les tentes ayant été inondées, quelque 2 000 personnes se sont maintenant réfugiées dans une école de l’UNICEF. Sur les 19 espaces adaptés aux enfants de l’UNICEF, soit les seuls lieux sûrs dans le camp où les enfants peuvent jouer, socialiser et apprendre, mise à part l’école, dix-sept ont été lourdement endommagés et doivent rester fermés pendant leur réparation.

Au camp de Zaatari, de nombreux enfants n’ont ni chaussettes ni chaussures, et des mères ont dit avoir du mal à se rendre aux cliniques en raison des conditions difficiles. Des enfants perdus et gelés ont été trouvés, seuls, dans le camp.

Depuis le début du mois de janvier, près de 10 000 Syriennes et Syriens ont trouvé refuge en Jordanie.

Dans la vallée de la Bekaa, les campements de familles syriennes venues se réfugier au Liban sont inondés, mais les familles n’ont nulle part ailleurs où aller et elles ont un besoin urgent d’articles essentiels, comme du combustible, des couvertures et des vêtements chauds. Dans le nord de l’Iraq, de plus en plus d’enfants tombent malades, car les températures chutent. Tandis que le conflit meurtrier se poursuit en Syrie, des familles vont s’abriter dans de grands édifices publics souvent non chauffés.

« Nous sommes extrêmement reconnaissants de la générosité de la population canadienne et de la communauté internationale qui ont versé des dons à l’UNICEF l’an dernier, ajoute David Morley. Nous avons cependant reçu très peu de fonds depuis le début de l’année 2013; la situation allant de mal en pis, recueillir d’autres fonds est plus important que jamais. »

La semaine dernière, l’UNICEF et ses partenaires ont travaillé nuit et jour dans la région. Plus de 260 000 personnes ont reçu des fournitures essentielles à leur survie en Syrie. Des milliers de couvertures, de vêtements chauds pour enfants, de trousses de produits d’hygiène et d’autres fournitures d’urgence ont été distribués aux familles dans le camp de Zaatari, en Jordanie, et dans la vallée de la Bekaa, au Liban. L’UNICEF continue également de vacciner les enfants et de distribuer des fournitures de santé maternelle.

« Personne ne sait quand cette crise se terminera, et en raison des longs mois d’hiver à venir, nous avons besoin de la population d’ici pour agir dès maintenant, afin de tout mettre en œuvre pour aider ces enfants qui continuent de souffrir le plus de ce conflit », conclut David Morley.

L’UNICEF a lancé un appel international de 196 millions de dollars afin de répondre aux besoins urgents des enfants syriens et de leur famille. Jusqu’à présent, 25 millions de dollars ont été recueillis.

Pour en apprendre davantage et pour faire un don en réponse à l’appel d’urgence d’UNICEF Canada dans le cadre de la crise en Syrie, visitez le www.unicef.ca/syrie.

Au sujet de l'UNICEF

L’UNICEF a sauvé la vie d’un plus grand nombre d’enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d’urgence, donnons accès à de l’eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu’un accès à l’éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l’UNICEF est présent dans 190 pays, soit plus de pays que n’importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu’il soit!

Renseignements:

Karine Morin, Spécialiste des communications, (514) 288-5134 poste 8425, kmorin@unicef.ca