Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

L’UNICEF offre un cadeau de mariage salvateur à une femme touchée par le tremblement de terre en Indonésie

2009-10-12

Par Lely Djuhari, bureau de l’UNICEF en Indonésie

TANJUNGSARI, Province de Sumatra-Ouest, le 13 octobre 2009 — Les enfants et les familles du district d’Agam dans la province indonésienne de Sumatra-Ouest ont vécu non pas une catastrophe naturelle dévastatrice la semaine dernière, mais bien trois catastrophes successives. 

Tout d’abord, le 30 septembre, un tremblement de terre de 7,6 sur l’échelle de Richter a détruit la plupart des maisons d’un petit hameau niché dans les montagnes environnant le lac Maninjau. Ensuite, une réplique sismique a causé l’effondrement de falaises de calcaire. Plus tard, plusieurs nuits de pluies torrentielles ont provoqué un glissement de terrain enfouissant le restant des décombres sous une mer de boue.

Près de 2 000 personnes ont été forcées de trouver refuge dans le marché d’une ville voisine et dans une maison communautaire traditionnelle de Sumatra-Ouest, décorée de gravures aux couleurs vives et recouverte d’un impressionnant toit en forme de corne de buffle. Beaucoup d’hommes sont restés pour garder leur propriété dans le village, accessible uniquement par motocyclette puisque la plus grande partie de la route demeure bloquée par de gigantesques roches et des dunes de boue de 1,5 mètre de hauteur.

Aujourd’hui, les survivants et survivantes du tremblement de terre ont reçu une partie des 40 000 trousses d’hygiène envoyées d’urgence par l’UNICEF dans la province, chacune contenant du savon, du détergent, une brosse à dents, du dentifrice, des serviettes et des seaux, toutes ces fournitures étant vitales pour éviter les maladies.

Quand un seau se transforme en précieux cadeau de mariage

© UNICEF Indonésie/2009/Lely Djuhari
Sous le regard souriant d’un aide à la distribution, Mirna Majid, récemment mariée, présente le contenu d’une trousse d’hygiène pour la famille comprenant du savon, du détergent, une brosse à dents, des serviettes et un seau, dans le district d’Agam de la province de Sumatra-Ouest.

Marni Majid, âgée de 52 ans, a assisté au mariage de sa fille de 20 ans, Mirna, dans la maison communautaire du village, trois jours après le séisme, – mais sans la présence du père, qui avait dû rester à Tanjungsari, et sans « même un peu de sucre pour le thé au jasmin ».

« Maintenant, ce seau, ce savon et ce détergent deviennent des cadeaux de mariage de luxe pour notre famille. Nous en avions sérieusement besoin », indique-t-elle.

Le manque d’installations sanitaires a semé l’inquiétude, soulevant la possibilité d’une éclosion de maladies. L’UNICEF collabore avec l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) en vue de distribuer les trousses d’hygiène dans les zones environnant le district d’Agam.

Actuellement, il n’y a pas de pénurie de fournitures d’aide, mais la distribution demeure problématique, particulièrement dans les régions où les routes et les systèmes de communication ont été détruits ou sérieusement endommagés. Le mauvais temps, qui devrait se poursuivre au cours des prochains jours, entrave également les opérations de distribution et suscite des inquiétudes au sujet d’autres glissements de terrain.

Au marché, construit dans les années 1930, les femmes se regroupent; elles planifient quand chacune prendra son bain quotidien. Actuellement, elles puisent leur eau dans le lac volcanique de 100 km2. Elles ont demandé l’installation d’une citerne à eau pour faciliter le stockage de même que des comprimés de purification de l’eau. L’UNICEF expédiera le matériel nécessaire dans Sumatra-Ouest, dès que les routes seront praticables.

>Envoi d’urgence de fournitures au cœur même de la zone sinistrée

À ce jour, un peu moins de 3 000 trousses d’hygiène et environ autant de jerricanes ont été remis au ministère des Travaux publics de la province de Sumatra-Ouest, et 24 réservoirs à eau, au service des eaux gouvernemental ainsi qu’à un hôpital dans la capitale provinciale de Padang. Aucune augmentation des maladies transmissibles n’a été signalée jusqu’à maintenant, ce qui indique l’importance d’intervenir rapidement dans la protection de l’alimentation en eau.

© UNICEF Indonésie/2009/Lely Djuhari
Marni Majid passe devant les caisses de trousses d’hygiène qui sont actuellement distribuées à Sungai Batang, dans la province indonésienne de Sumatra-Ouest.

L’UNICEF prépare des feuillets et des affiches pour rappeler aux gens qui vivaient dans des villages éloignés comment améliorer leurs habitudes d’hygiène. On y trouve des renseignements de base comme la nécessité de faire bouillir l’eau avant de la consommer et l’importance de se laver les mains. Des gestes aussi simples peuvent sauver des vies après une catastrophe comme celle qui a frappé l’Indonésie.

« Cette petite amélioration dans les habitudes d’hygiène démontre aux personnes touchées que les services de base constituent une priorité dans les opérations de secours, et également que ces gestes les protègent de toute éclosion de maladie d’origine hydrique », indique Claire Quillet, spécialiste en eau, assainissement et hygiène pour l’UNICEF, qui collabore à l’intervention d’urgence à Padang.

Ainsi, bien que Mirna Majid ne s’attendait sûrement pas à recevoir un seau en plastique comme cadeau de mariage, la chance d’éviter une maladie possiblement mortelle dans les jours suivant le tremblement de terre de Sumatra-Ouest, pourrait devenir, avec le temps, le meilleur départ qui soit dans sa nouvelle vie de femme mariée.

Renseignements:

Stefanie Carmichael, Spécialiste des communications, (416) 482-6552 poste 8866, scarmichael@unicef.ca