Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

La communauté mondiale exhortée à exprimer son indignation et à exiger que des mesures soient prises afin d’empêcher qu’une génération entière soit perdue en Syrie

2014-02-24

Les organismes humanitaires lancent un avertissent : les enfants ne peuvent pas endurer une autre année d’effusions de sang et de souffrances, et ne peuvent pas se permettre de perdre une autre année scolaire.

NEW YORK, le 24 février 2014 – Alors que le conflit en Syrie entamera bientôt sa quatrième année, l’UNICEF, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), Mercy Corps, Save the Children et World Vision ont lancé aujourd’hui un appel fervent à la communauté mondiale, lui demandant d’exprimer son indignation face aux retombées catastrophiques du conflit syrien pour les enfants et aux conséquences alarmantes à long terme qu’aurait la perte d’une génération entière.

La vie de près de 5,5 millions d’enfants est actuellement bouleversée par ce conflit qui sévit en Syrie et dans les pays voisins. Les cinq organismes affirment que, si nous ne mettons pas fin aux atrocités et aux souffrances continues que subissent les enfants, et si nous n’investissons pas davantage dans leur éducation et leur protection, nous risquons de perdre une génération entière, et ce, en Syrie ainsi que dans le reste de la région.

Ces organismes demandent à la communauté mondiale de répondre à leur appel massif qui invite à agir, et qui peut être consulté en visitant le change.org (http://bit.ly/nolostgenerationFR). Cet appel est destiné à tous ceux et celles qui ont la responsabilité et les capacités de mettre un terme à la souffrance des enfants, et ainsi préserver leur avenir.

En plus de la demande de protéger immédiatement les enfants, cet appel à agir souligne qu’il importe de briser le cycle de la violence et d’offrir aux enfants et aux jeunes tout le soutien dont ils ont actuellement besoin pour jouer un rôle constructif dans l’instauration de la paix et de la stabilité en Syrie et dans la région.

Les cinq demandes sont les suivantes :

  • Fin des violences contre les enfants syriens. Tous ceux et celles qui sont impliqués dans les combats doivent respecter le droit humanitaire dans son intégralité, mettre un terme au recrutement d’enfants et s’engager à trouver une solution pacifique à ce conflit.
  • Fin au blocage de l’aide humanitaire. Les organismes humanitaires doivent être autorisés à se rendre en toute sécurité jusqu’à tous ceux et celles qui souffrent.
  • Fin des attaques contre le personnel et les installations des organismes humanitaires, notamment les écoles et les hôpitaux.
  • Engagement renouvelé envers la réconciliation et la tolérance, mis en œuvre par l’ensemble des communautés touchées par le conflit, avec la participation des enfants et des jeunes.    
  • De plus gros investissements dans l’éducation et la protection psychologique de tous les enfants dont la vie est bouleversée par le conflit. Les enfants ont besoin d’aide pour surmonter les traumatismes qu’ils ont subis et acquérir les capacités nécessaires pour contribuer à la reconstruction de leur pays et au renforcement de la stabilité de la région.

Cet appel lancé à la communauté mondiale a pour but d’obtenir le soutien d’au moins un million de personnes relativement à ces mesures, et ce, avant que la guerre en Syrie n’atteigne la fin de sa troisième année, le 15 mars prochain.

-30-

Pour participer à cet appel, visitez le http://bit.ly/nolostgenerationFR.

À l’attention des diffuseurs : des messages d’intérêt public de qualité professionnelle, des rouleaux B et des photos sont disponibles au http://weshare.unicef.org/mediaresources.

À PROPOS DE L’UNICEF

L’UNICEF a sauvé la vie d’un plus grand nombre d’enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d’urgence, donnons accès à de l’eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu’un accès à l’éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l’UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n’importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu’il soit.

Renseignements:

Karine Morin, Spécialiste des communications, (514) 288-5134 poste 8425, kmorin@unicef.ca