Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Le directeur général de l’UNICEF rend visite à des personnes atteintes du choléra

2010-12-16

 


Port-au-Prince, le 16 décembre 2010 – Lors d’une visite effectuée mercredi dans la capitale haïtienne, monsieur Anthony Lake, le directeur général de l’UNICEF, a rencontré des personnes atteintes du choléra. Monsieur Lake a pu échanger avec eux, et ainsi en apprendre plus sur leurs préoccupations.

Monsieur Lake s’est rendu au Centre de traitement du choléra (CTC) à la clinique GHESKIO, situé dans un quartier défavorisé de la capitale. Il a également rencontré monseigneur Pierre-André Dumas, coordonnateur de Religion pour la paix , une organisation qui rassemble des catholiques, des protestants et des communautés religieuses vaudou de toutes les régions d’Haïti afin de soutenir la prévention du choléra et de promouvoir de bonnes pratiques d’hygiène.

La visite de monsieur Lake à Port-au-Prince avait pour objectif de soutenir les efforts de la communauté onusienne visant à  enrayer l’épidémie de choléra, ainsi que les efforts déployés par la population haïtienne elle-même pour lutter contre la maladie. L’épidémie de choléra, qui a débuté il y a deux mois, continue de se propager et touche des personnes dans les dix départements administratifs. 

Le centre de traitement du choléra, dirigé par le docteur William Pape, fait partie d’un réseau de 72 centres et unités de traitement établis dans tout le pays par l’UNICEF et ses partenaires. L’UNICEF met également en œuvre des mesures de prévention dans 5 000 écoles, 300 centres de nutrition adaptés aux enfants et plus de 700 centres de soins en établissement en distribuant des pains de savon, des comprimés de purification de l’eau et des sachets de sels de réhydratation orale, en plus de former le personnel enseignant, et les enfants, à de bonnes pratiques d’hygiène.

Au cours de sa visite, monsieur Lake a souligné plusieurs points :

  1. L’engagement des Nations Unies, des ONG et de l’UNICEF à soutenir Haïti dans sa lutte contre le choléra;
  2. L’importance de la mobilisation des communautés religieuses influentes telles que les groupes et les chefs religieux dans la lutte contre le choléra;
  3. Le rôle essentiel de la population haïtienne pour enrayer l’épidémie, et l’importance d’aider les Haïtiens et les Haïtiennes à comprendre que le choléra peut être évité et traité;
  4. N’importe qui peut être atteint du choléra et personne ne doit avoir peur de se rendre dans un centre de traitement afin de se faire soigner;
  5. Les tensions politiques actuelles ne doivent pas entraver les efforts de lutte contre le choléra, une opinion que partagent sans doute tous les partis concernés;
  6. Toutes les organisations humanitaires doivent pouvoir accomplir leur travail et avoir accès, sans restriction, aux fournitures médicales et à leur distribution.

Les souffrances que vivent actuellement les familles et les enfants touchés par le tremblement de terre du mois de janvier dernier, les inondations ainsi que l’épidémie actuelle de choléra exigent un engagement continu à l’échelle locale et internationale, en plus d’une volonté politique.

« Comme toujours, et sans exception, les enfants sont les plus durement touchés par les crises telles que cette épidémie de choléra et le séisme de janvier », a déclaré monsieur Lake. « Notre responsabilité commune est de garantir que les enfants et les familles soient protégés de ces crises, ainsi que des récentes tensions politiques. »

Il a souligné que le climat d’incertitude et d’insécurité qui règne actuellement en Haïti met les enfants et les familles en danger, en plus de contrecarrer les efforts des organismes humanitaires tels que l’UNICEF.

-30-

À propos de l’UNICEF
L’UNICEF est le chef de file mondial des organismes humanitaires et des agences de développement axés sur l’aide à l’enfance. Grâce à des programmes novateurs, ainsi qu’à la promotion et à la défense des droits de l’enfant, nous protégeons ces droits et sauvons la vie d’enfants dans pratiquement chaque pays du monde. Notre portée mondiale, notre influence sans égale sur les décideurs et nos divers partenariats nous permettent de contribuer largement à façonner un monde digne des enfants, où aucun d’entre eux ne mourrait de causes évitables. Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine, leur religion ou leur opinion politique. Pour obtenir davantage de renseignements sur l’UNICEF, visitez le www.unicef.ca.

 

 

Renseignements:

Karine Morin, Spécialiste des communications, (514) 288-5134 poste 8425, kmorin@unicef.ca