Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Le recrutement d’enfants au Mali - l’UNICEF sonne l'alarme

2012-08-17

 

BAMAKO/GENÈVE/DAKAR, 17 août 2012 – L’UNICEF a reçu des informations crédibles selon lesquelles des groupes armés dans le nord du Mali recrutent et utilisent de plus en plus d’enfants à des fins militaires. Alors qu’il est difficile d’en établir le nombre exact, des sources fiables ont déclaré que le nombre des enfants engagés se comptait en centaines et semblait s’accroitre.

En juillet, l’UNICEF indiquait qu’au moins 175 garçons, âgés entre 12 et 18 ans, avaient directement été associés à des groupes armés dans le Nord.

L’UNICEF demande à toutes les parties au conflit, les responsables et les membres de communautés de s’assurer que les enfants sont protégés des effets néfastes du conflit armé et qu’ils ne participent pas aux hostilités.

Quand un enfant participe activement aux hostilités, que ce soit comme combattant ou dans un rôle d’appui, il ou elle est pratiquement exposé à un risque élevé, avec à long terme un impact potentiellement négatif sur sa santé et son bien-être. Le recrutement et l’utilisation d’enfants de moins de 18 ans par les groupes armés sont interdits par la loi internationale et constituent un crime de guerre et un crime contre l’humanité si les enfants recrutés ont moins de 15 ans.

À travers le nord du Mali, le taux global de malnutrition reste l’un des plus élevés du pays, les écoles ont fermé pendant la majeure partie de l'année. Des dizaines de milliers de familles ont été arrachées à leurs foyers, exposées à la violence et à la détresse. Le choléra a fait surface le long du fleuve Niger. La résilience des communautés est durement éprouvée et à la limite de la rupture, avec des conséquences négatives pour les enfants et les femmes.

À la mi-août, l’UNICEF a à peine reçu 28 pour cent des 58 millions de dollars É.-U. de son appel d’urgence pour 2012. Les Canadiens et Canadiennes peuvent appuyer le travail de l’UNICEF au Sahel en effectuant des dons au unicef.ca/sahelmaintenant ou en téléphonant au 1 800 567-4483. 

-30-

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF a sauvé la vie de plus d’enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche pour aider les enfants et leur famille, et faisons l’impossible pour permettre aux enfants de survivre : nous leur procurons des soins de santé et des vaccins, de l’eau potable, une sécurité alimentaire et nutritionnelle, une éducation, des secours d’urgence, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant qu’agence des Nations Unies, nous sommes actifs dans plus de 190 pays, ce qui est plus que toute autre organisation. Notre détermination et notre portée sont sans égales, car nous venons en aide à chaque enfant, où qu’il soit!

Partagez ces messages sur votre page Facebook et votre compte Twitter.

Renseignements:

Karine Morin, Spécialiste des communications, (514) 288-5134 poste 8425, kmorin@unicef.ca